SELOFAN Vitrioli

ALBUM. C’est avec ce cinquième album que l’on découvre Selofan. Boîte à rythmes, synthés et chant féminin désabusé : on se croirait revenus dans les années 80 avec cette cold/synth wave aux accents gothiques que le duo délivre dans des langues différentes : anglais majoritairement mais aussi allemand, espagnol et même grec (le groupe vient

LAURENCE WASSER V

ALBUM. Mai 68 versus mai 2018. L’heure est à la révolte. Rouge et décadente. Révolutionnaire et festive. L’excentrique et prolifique Laurence Wasser en sera, à sa manière. Déglingué, déstructuré, mais foncièrement primitif. Et pour cette première référence du label Atomic Bongo (après un excellent Ep chez Atomic Spoons en 2009), Laurence fait se télescoper dans

JORDAN skeleton strasse

ALBUM. 2010, le groupe indie parisien sortait son dernier album et déposait les armes… 8 ans plus tard, les trois copains ressortent les guitares du placard, et s’envolent pour Berlin. Le résultat renoue avec ce son typiquement 90’s, quand les mélodies pop s’acoquinaient avec la dissonance, que les ritournelles personnelles remplaçaient les solo de guitare,

ZËRO ain’t that mayhem ?

ALBUM. Si l’ouverture de ce nouvel album des lyonnais ne m’a pas vraiment convaincu, je dois avouer que les ambiances rampantes qui arrivent à partir du quatrième morceau, le sublime « Underwater Frequencies » ont réveillé en moi des souvenirs plus que positifs. Car ce sont bien des univers dignes de Bästard (leur précédente formation, culte pour

VOWWS under the world

ALBUM. Pour ce duo australien basé à Los Angeles, la new-wave, le post-punk et la synth-pop ne forme qu’un. Et il se décline à la sauce pop. Il faut dire que le duo est devenu maître pour composer de petits tubes parfaitement calibrés. Suffisamment sombres pour plaire aux amateurs du genre, et toujours lissés et

RALPH AZHAM 11. L’engrenage (Trondheim)

BD. A croire qu’il ne sera jamais vraiment tranquille. Alors que Ralph Azham a réussi à sceller une alliance avec son pire ennemi, Tilda Pönns, en lui démontrant tout le positif que cela leur apporterait à tous les 2, voilà que c’est d’Astolia même que vient le danger maintenant. En effet, les Grands Prêtres, avec

THE BREEDERS All Nerve

ALBUM. Pas vraiment préparés au succès planétaire, les Breeders ont eu bien du mal à encaisser tout ce qui entoura Last Splash. Pourtant très recommandable, leur plus gros succès, sorti en 1993, leur a paradoxalement en même temps collé une étiquette de groupe à succès, très MTV friendly, dont la bande à Kim Deal a

TYLER CROSS 3. Miami (Nury/Brüno)

BD. Champagne, amphétamines et belle nana : Sid Kabikoff se la coule douce dans un hôtel de luxe de Miami avec l’argent, 72 000 dollars, qu’il n’aura pas à donner à Tyler Cross puisqu’il s’est fait dézinguer par la mafia 3 jours plus tôt. Mais Sid aurait dû se souvenir que son ex-client n’est pas vraiment

MOANING s/t

ALBUM. Difficile de croire que Moaning sort là son premier album tant ces 10 titres font preuve de caractère et de maturité. L’histoire est belle pour ce trio de gamins (ils ont à peine la vingtaine) de Los Angeles. Remarqués par Alex Newport qui leur propose de les enregistrer, Moaning se voit dans la foulée

CAVALERIE ROUGE (Pecau/Milovic)

BD. 1916. Isaac Babel se rend à Petrograd grâce à de faux papiers car il est juif. Il ambitionne de devenir écrivain et sollicite une entrevue avec Maxime Gorki, célèbre romancier russe, pour le convaincre d’accepter ses récits pour la revue qu’il dirige. Après quelques nouvelles publiées, Gorki l’enjoint de vivre et de se frotter

SECOND STILL equals

ALBUM. Que ceux qui se prélassaient dans les années 80 sur les morceaux sombres mais accessibles du premier album de Cocteau Twins (le majeur « Garlands« ) se rassurent : le trio de Los Angeles Second Still renoue avec ce mélange de chant féminin subtil et de douceurs froides. Nourris aux sons d’XMal Deutschland (seconde période), ou