OLIVIER MOREL, rencontre avec les Revenants

Une interview, c’est avant tout une histoire de rencontres. Avec une œuvre d’abord. Et ici il y en avait deux : la bande dessinée « Revenants » et le film « L’âme en sang », deux faces d’une même pièce qui dialoguent entre elles, échangent, se complètent. Car si le documentaire évoque avec beaucoup de pudeur et de subtilité la

NICK CAVE AND THE BAD SEEDS Live from KCRW

On peut être surpris de la proximité de la sortie de ce live, le quatrième (officiel s’entend…) du groupe, avec leur dernier album en date. Mais après tout il faut battre le fer tant qu’il est encore chaud. Et le groupe voulait peut-être aussi profiter du succès de « Push The Sky Away », notamment dans son

KILILANA SONG Seconde partie (Flao)

La première partie de « Kililana Song » n’était presque qu’insouciance, joie de vivre, bonheur. C’est en tout cas comme cela qu’apparaissait la vie dans l’archipel de Lamu au travers des yeux de Naïm, petit kenyan qui passe son temps à se balader dans les ruelles de Kililana, à essayer d’embrouiller Lamine, le caissier du cinéma, pour

TSUNAMI (Pendanx/Piatzszek)

Comment retrouver une sœur disparue il y a 9 ans de cela à l’autre bout du monde ? Et par où débuter ? Voilà les questions que Romain se pose alors qu’il vient de débarquer à Bandah Aceh, au nord de Sumatra. Tout ce qu’il sait, c’est qu’Elsa est arrivée en tant que docteur juste après le

GAUGUIN. LOIN DE LA ROUTE (Le Roy/Gaultier)

On l‘aime vraiment bien cette collection « Contre/Champ » et c’est à chaque fois un grand plaisir de découvrir l’une de ses nouvelle sorties. Après « Nietzsche » et « Thoreau », Maximilien Le Roy a cette fois décidé de suivre la trajectoire de Paul Gauguin, avec toujours cette volonté affichée de montrer le Gauguin moins connu, celui que l’on raconte

RUSSIAN CIRCLES Memorial

On pourrait s’étonner de voir Russian Circles rejoindre comme cela la cohorte des groupes jouant du post-rock s’ils ne sortaient là leur cinquième album! Et si le groupe persévère dans un genre qui a tendance à tourner en rond depuis quelques temps déjà c’est qu’il sait qu’il a une personnalité à même de le faire

ECO 3. La Princesse des Nuages (Almanza/Bianco)

Vous vous rappelez certainement d’Eco, cette petite fille frappée par une malédiction, et de son corps qui se mit à changer subitement : ses jambes et ses hanches qui devinrent difformes, ses fesses plus larges, tout comme ses cuisses, et 2 petites bosses qui avaient pointé le bout de leur nez sur son torse. Eco en

NIOURK 2. La Ville (Vatine)

Armé du bâton des Dieux et juché sur le dos de son ours, l’enfant noir arrive juste à temps pour tuer les monstres géants qui s’apprêtaient à emmener les derniers membres de la tribu dans les profondeurs du lac salé. Mais le sauveur n’a pas vraiment le temps de profiter de son exploit : il faut

THERE WILL BE BLOOD without

Avec son patronyme de groupe hardcore, ce trio italien, à ne pas confondre avec le groupe metal amérticain, navigue dans les eaux troubles du blues. Un blues enraciné dans la tradition, bien qu’inexorablement moderne et frontal, un blues bruyant et sale, loin d’être révolutionnaire mais dépoussiéré de toute nostalgie. Ça commence d’entrée avec un riff