ROOM 204 maximum végétation

S’il prend son temps entre chaque album, ce groupe nantais a le mérite de ne pas s’essouffler depuis plus de dix ans qu’ils jouent son math-rock instrumental. Parti chacun de leur côté, monter d’autres projets*, ils reviennent toujours remettre un peu de carburant dans la machine. Et pour ce « Maximum Végétation », en plus de quelques

De la viande, du surf, Marylin et puis Rambo…

CARNE « ville morgue » (solar flare) : Avec leur premier album, Carne me rappelle un peu la pression que m’avaient mis les premiers disques de Today is the Day. Carne sont nettement plus sludge, mais si tu aimes que des mecs t’engueulent sur dix titres, enfonçant ta tête dans du béton encore mou, sache que ces

LA VISION DE BACCHUS (Dytar)

Jean Dytar ne sort pas beaucoup de livres. « La vision de Bacchus » n’est en effet que son deuxième et 5 ans se sont écoulés depuis la parution de « Le sourire des marionnettes ». Mais comment pourrait-il en être autrement alors qu’il met tant de lui-même dans chacun d’entre eux et qu’il démontre une ambition graphique à

RALPH AZHAM 6. L’ennemi de mon ennemi (Trondheim)

Ralph Azham et sa bande ont voyagé pendant des mois et des mois pour aller trouver l’infâme Von Syrus afin de lui proposer de faire cause commune contre le roi pour se rendre finalement compte que celui qu’ils avaient en face d’eux n’était qu’une momie desséchée ressemblant vaguement à Von Syrus et pilotée à distance

CERTAINS L’AIMENT NOIR (Foerster)

Foerster a été, on a peut-être tendance à l’oublier, un pilier de Fluide Glacial ! Entré au magazine en 1979, il y collabora ensuite près de 20 ans, signant plus d’une centaine d’histoires courtes. D’où l’hommage appuyé, et mérité !, que lui rend l’éditeur avec ce superbe ouvrage, sorte d’anthologie définitive (ces récits courts avaient déjà été

CLOUD NOTHINGS Here And Nowhere Else

N’y allons pas par 4 chemins : la claque que l’on avait prise il y a de cela 3 ans lors de la sortie de « Attack On Memory » était telle que l’on attendait avec une vraie impatience son successeur. Et après son Grand Bond musical précédent (son approche, avant l’album cité plus haut, était nettement

PIXIES Indie Cindy

Non, non, vous ne rêvez pas ! Après en avoir entendu parler depuis plus de 20 ans, un nouvel album des Pixies est bel et bien dans les bacs ! Et il s’appelle « Indie Cindy ». Il faut dire qu’après leur reformation il y a presque 10 ans de cela, le groupe de Boston ne pouvait se contenter

LE GRAND COMBAT (Zéphir)

On a toujours aimé la volonté éditoriale de Futuropolis de donner leur chance à de jeunes auteurs (on se souvient, par exemple, de l’excellent « Entre deux averses » de Laurent et Le Roux) ou d’ouvrir leur « catalogue » à des projets plus singuliers, voire en marge. « Le grand combat » s’inscrit totalement dans cette démarche. Et à double

ALTER EGO Delia (Renders-Lapière/Efa-Elias)

La commission sénatoriale qui enquête sur le scandale des alter egos a pris ses quartiers à l’hôtel Ambassador. C’est là qu’elle a réuni les témoins qu’elle désire auditionner pour les protéger. Alors qu’elle entend bien démontrer que la théorie des alter egos n’est qu’une supercherie inventée de toutes pièces par le président Mendez pour justifier

AU CŒUR DES TENEBRES (Miquel/Godart)

Les parutions de la collection Noctambule sont plutôt rares : une poignée chaque année. Car ici on les bichonne les livres, l’édition est soignée et chaque projet est choisi avec attention. Voilà pourquoi la qualité est à chaque fois au rendez-vous ! C’est donc avec grand plaisir que l’on aborde cet « Au cœur des ténèbres », seconde contribution

ACQUAINTANCES self titled

Voilà un bout de temps qu’on entend ici ou là les projets des membres de ce groupe… En effet, Acquaintances réuni d’anciens Poison Arrows, Atombombpocketknife, Thumbnail (les 3 groupes de Justin Sinkovitch), The Ponys, Ted Leo and the Pharmacists ou même Don Caballero (pour le bassiste Mick Norris). Pas de vrais stars célèbres donc, ou

AGAINST ME ! Transgender Dysphoria Blues

Vous avez peut-être déjà entendu parler de ce groupe floridien à un moment ou à un autre puisqu’il a sorti un paquet d’albums (7), dont certains sur Fat Wreck Chords, et a même tenté l’ »aventure » major. Against Me ! revient avec « Transgender Dysphoria Blues » et ce qu’il sait faire de mieux : du punk-rock très mélodique, pas

CAMILLA SPARKSSS For You The Wild

Entre autres qualités, Africantape a celle de soutenir les groupes qu’il signe, même s’ils prennent par la suite un virage artistique inattendu comme Aucan ou s’ils veulent sortir un projet parallèle dans un style musical inhabituel pour le label comme Camilla Sparksss. Camilla Sparksss, c’est en fait le projet solo de Barbara Lehnoff, la moitié