BONS BAISERS DE LA PROVINCE (Gipi)

Quand Gipi était gamin, son père lui racontait des histoires de guerre et de règlements de comptes qui fascinaient l’enfant qu’il était alors et qui marquèrent de façon indélébile son imaginaire d’auteur à venir. La preuve en 2 histoires courtes d’une trentaine de pages chacune ! Dans « Les innocents », on peut justement penser que Gipi

TY SEGALL Manipulator

Ty Segall est une énigme. Il est partout à la fois et défie les lois de l’industrie musicale en sortant 2 ou 3 albums par an. Quand il ne joue pas en solo, il apparaît sur les projets des copains, convie des amis à l’accompagner au sein de son Ty Segall Band (et notamment les

FATALE (Manchette/Cabanes)

Si l’œuvre de Manchette a déjà souvent été transposée en bande dessinée (par Tardi, à plusieurs reprises ou par Cabanes, déjà, avec le diptyque « La princesse de sang », chez Aire libre), cette nouvelle adaptation de Cabanes (secondé par Doug Headline, le fils de Manchette, pour le scénario) n’est pas la moins surprenante ! « Fatale » commence

MONGO EST UN TROLL (Squarzoni)

Duane et Cameron sont de retour pour les festivals. Entre 4 ou 5 chopes descendues à l’auberge et quelques bastons, ils espèrent bien piller quelques tombes pour faire main basse sur des bijoux et de l’or. Malgré les serpents qui montent la garde et la corde au bout de laquelle ils pendront s’ils se font

GEMMA BOVERY Simmonds

Comme les éditeurs le font souvent, Denoël a profité de l’adaptation au cinéma de « Gemma Bovery » par Anne Fontaine pour ressortir le premier roman graphique de l’anglaise Posy Simmonds, aussi connue pour sa seconde œuvre, « Tamara Drew », également transposée à l’écran par Stephen Frears en 2010. Et on ne peut que s’en réjouir ! D’abord

WIRE Document and Eyewitness

Il paraît qu’en apprenant la volonté du groupe de ressortir « Document and Eyewitness », Geoff Travis, le fondateur de Rough Trade, s’est exclamé « Are they really ? They are completely mad ! ». Pas vraiment étonnant quand on sait que l’enregistrement proposait surtout la capture live du concert du 29 février 1980 à l’Electric Ballroom de Londres,