MARYLIN RAMBO qu’est-ce que tu fais pour les balances

Alors que Marvin se concentre sur sa colonie de vacances, et que les nombreux duos amateurs de techniques instrumentales se bousculent la vedette, Marylin Rambo continue d’avancer dans son coin, avec une version plus light de la formule. Pas d’esclandre, pas de papiers dans les journaux rocks, pas de prouesses techniques non plus, ni d’influences

LE VOLEUR DE LIVRES (Tota/Van Hove)

Années 50. Daniel Brodin a quitté sa campagne natale pour aller étudier le droit à Paris. Un soir, il accepte la proposition de Nicole, une copine, d’aller à un concours de poésie au café Serbier. Alors que les plus grands poètes du Paris d’alors déclament leurs meilleurs vers chacun leur tour, il se retrouve lui

LA REPUBLIQUE DU CATCH (de Crécy)

Nicolas de Crécy avait dit vouloir prendre ses distances avec la bande dessinée pour se consacrer à d’autres activités. Oui mais voilà…Notre auteur n’avait pas prévu qu’un éditeur japonais lui proposerait (chose rare car les européens sont très peu présents au Japon) une publication en revue ! Une offre que de Crécy n’a pu refuser : le

CENTAURUS  1. Terre promise (Rodolphe-Léo/Janjetov)

Léo et Rodolphe, les auteurs de Kenya ou Namibia au scénario et Janjetov (Avant l’Incal ou Les technopères, avec Jodorowsky) au dessin : Delcourt a réuni là une équipe de stars pour piloter cette nouvelle série ! Une équipe dont on attendait forcément avec curiosité et une certaine gourmandise ce qu’elle allait nous concocter avec Centaurus ! La

THIS IS NOT A LOVE SONG Festival 2015, Nîmes

shub   (29,30,31 mai 2015, Nîmes) TINALS (pour les intimes) a pris un peu d’ampleur cette année. La formule reste la même : des ateliers « DIY » et des animations toujours aussi originales dans un décors réussi et accueillant. Mon terrain de jeu est prêt et ça s’annonce bien. Il n’y a que la bière qui

THE SOFT MOON Deeper

Luis Vasquez va mieux. Mais heureusement qu’il le confie aux journalistes parce qu’on ne peut pas dire que cela transpire de ce nouvel album! Basses lourdes, synthés torturés, rythmiques répétitives, chant qui s’apparente le plus souvent à une complainte dépressive : son post-punk synthétique est sombre et désespéré. Difficile en effet d’entrevoir une petite lueur d’espoir

LE RAPPORT DE BRODECK  1. L‘autre (Larcenet)

Mais où s’arrêtera-t-il ? On pensait que Larcenet avait atteint le sommet de sa carrière avec Blast …Eh bien on se trompait car visiblement il y aura d’autres sommets comme celui-là dans son œuvre ! Dont Le rapport de Brodeck. Inutile en effet d’attendre de lire le tome 2 pour déjà annoncer que ce diptyque va être

ORBITAL  6.Résistance (Runberg/Pellé)

Sentant que les dés étaient pipés d’avance (à travers elle et Caleb, c’est bien le poste de dignitaire primale qui est en jeu), Mézoké a réussi à s’enfuir avec Caleb au beau milieu de leur procès avant de se réfugier sur Schem, planète où ses géniteurs ont fondé une petite communauté pour se retirer de

PISCINE olympique

Côté noise instrumentale, le terrain commence à être bien balisé, et la recette connue. Pourtant, la technique et les bonnes idées de ce duo guitare-batterie arrive encore à retenir l’attention. Dès le début des titres comme MNS et sa guitare sautillante joue la carte du tube. On retrouve la chaleur quasi-dansante de leur collègue de

RACKET (Levallois)

Stéphane Levallois ne dépend pas de la bande dessinée pour vivre (il n’en a d’ailleurs sorti que 4, en tout et pour tout, depuis 2000). Il est peintre, illustrateur et dessine pour les films d’animation, le cinéma (Harry Potter 7 et 8 ou Pirates des caraïbes 4) ou des créateurs de mode. Cela présente un

AGENT SIDE GRINDER Alkimia

C’est quand même drôle les codes que certains groupes se croient obligés de respecter. Pochette sombre et un brin mystique avec ces symboles ésotériques, musiciens tout de noir vêtus…Si ces gars-là ne viennent pas de la cold wave, c’est à ne plus rien y comprendre…Bon l’avantage c’est que l’on sait à quoi s’attendre ! Même si

FUGAZI MUSIC CLUB (Podolec)

Varsovie, début des années 90. La chute du bloc communiste avait laissé un bordel monstre dans les pays d’Europe de l’Est. En même temps, tout devenait, du coup, possible pour cette jeunesse désenchantée. C’est à cette époque que Waldek et ses copains créèrent un petit café club à Varsovie en 1991 dans le but d’organiser