BOXEURS ET SAINTS (Yang)

Les auteurs de bd américains, en tout cas les plus connus chez nous, font souvent preuve d’une ambition narrative assez bluffante. Il suffit de citer le Building Stories (un coffret très grand format réunissant quelque 14 récits différents) de Ware, le Habibi (et ses presque 700 pages) de Thompson ou la fresque de 7 mètres

VITE, TROP VITE (Gloeckner)

Cette chronique va finalement trouver sa place dans la rubrique « livres » mais elle aurait très bien pu rejoindre celle des bd. C’est là toute l’originalité de ce livre : mêler (majoritairement) prose, portraits pleine page et bande dessinée. Ce qui pouvait, peut-être, paraître, a priori, comme artificiel ne l’est en fait pas du tout une fois

MAUDIT ALLENDE! (Gonzalez/Bras)

Si la famille de Léo a fui le Chili, ce n’était pas par peur de la dictature de Pinochet mais au contraire parce qu’ils craignaient le virage gauchiste pris par le Chili d’Allende au début des années 70. Le jeune garçon a d’ailleurs ensuite été élevé dans le culte du général putschiste qui avait « remis

GIVE PEACE A CHANCE (Truong)

Marcelino Truong a 6 ans quand ses parents quittent le Vietnam pour s’installer à Londres. C’est là qu’il vivra ses années de jeunesse jusqu’à ce qu’il parte finir son lycée à Saint-Malo. Un choc culturel, bien sûr, puisque la famille débarque en pleine vague pop. Avec sa sœur Mireille et son frère Dominique, ils ne

NEW ORDER Music Complete

Qu’attendre de New Order en 2015, 10 ans après leur dernier album? Visiblement pas grand chose… Pourtant le premier single tiré de ce Music Complete nous avait donné envie d’y croire. Non que Restless soit incroyablement inventif ou surprenant mais parce qu’avec sa jolie mélodie pop mélancolique il était du genre agréable et engageant. Une