SLEATER-KINNEY Live in Paris

Vous n’avez jamais vu les Sleater-Kinney en concert ? Alors ce disque est pour vous ! Il a, comme son nom l’indique (mais il est tout de même bon de le préciser car certains albums qui s’appellent « live«  n’en sont parfois pas…), été enregistré lors de la dernière tournée du trio d’américaines, à Paris donc, à la

PROIES FACILES (Prado)

Mars 2014 , Espagne. Les inspecteurs Tabares et Sottilo sont appelés sur les lieux d’une mort suspecte : Juan Taboada Rivas, commercial dans une banque, ne s’est pas suicidé et était trop jeune (il n’avait que 37 ans) pour avoir un infarctus. Pas de lutte dans son appartement, dans lequel il vivait seul, non plus. La police

ORBITAL 7. Implosion (Pellé/Runberg)

La paix est revenue dans la Confédération. Et le retour des névronomes, ces vaisseaux spatiaux vivants, a joué un grand rôle, en tuant Ekkhid et ses alliés et en dissuadant ses partisans de poursuivre la guerre civile. Mais leur présence au dessus des lacs d’ammoniaque des planètes de la Confédération, n’est pas vraiment rassurante : sur

LAST NIGHT, release party, 21.01.17

Ce soir, c’est samedi soir, les sales gosses de Last Night ont décidé de réchauffer un peu les températures hivernales en organisant la release party de leur deuxième album. Tant mieux. Direction Barbès et son fameux Olympic Café… Ce sont les parisiens de Plomb qui ouvrent la soirée. C’est la première fois que je les

MNEMOTECHNIC weapons

Deuxième album pour ces bretons qui semblent avoir affiner leur son. On retrouve toujours ce chant aérien, un brin lyrique, auquel il faut se faire. Mais le trio a eu la bonne idée de rendre sa noise plus minimale, et plus étrange. L’album commence ainsi avec un très bon Weapons, presque répétitif qui permet de

MODERN ENGLISH Take me to the Trees

Modern English : ce groupe anglais avait sorti son premier album en pleine période post-punk avant de se perdre un peu (leurs albums suivants, lorgnant vers la pop à la Duran Duran ou Simple Minds, sont visiblement à oublier) puis de disparaître des écrans radar. Avant que 4 des membres fondateurs ne décident de ranimer le

LES DECASTES D’ORION (Corbeyran/Miguel)

Planète Orion, loin dans le futur. Victime d’un traquenard, Kohlen, qui appartient à la caste des guerriers, a été jugé sur la place publique : marqué au fer rouge du sceau des décastés, il a aussi été condamné aux travaux forcés dans les mines. En attendant d’y être emmené, il croupit dans la forteresse pénitentiaire d’Augheen.

LE VILLEJUIF UNDERGROUND heavy black matter

Après un album sorti en juin chez SDZ records, les comiques du Villejuif Underground remettent le couvert en sortant un EP sur le prolifique label Born Bad. Le Villejuif Underground, c’est la rencontre entre trois frenchies de Villejuif (anciens Geto Tropic) et Nathan Roche, australien touche à tout de Townsville, exilé en région parisienne. Le

BILLY BROUILLARD Les comptines malfaisantes III (Bianco)

8 comptines avaient déjà été dévoilées. Et comme ce sont des comptines malfaisantes, il en existait bien sûr 13 en tout. Les 5 dernières sont donc logiquement proposées dans ce dernier recueil qui vient de sortir par Guillaume Bianco. Des comptines qui tournent cette fois toutes autour des chats (Bianco est dans une période « chats »

WARPAINT Heads Up

Eh bien non, un groupe d’indie-rock composé de 4 femmes qui a choisi de s’appeler « Peinture de guerre » ne fait pas forcément dans le riot grrrls : Warpaint, qui vient de sortir un troisième album digne d’intérêt, est là pour le confirmer. Ne vous fiez pas au single, New Song (très facile d’accès et entraînant, ce