PISSED JEANS Why Love Now

Les petits plaisantins de Pissed Jeans ne sont visiblement pas prêts de se calmer ! Matt Korvette, leur chanteur, explique d’ailleurs dans le dernier New Noise que comme tous les membres du groupe ont un boulot à côté (lui bosse dans les assurances), il n’y a pas de pression sur Pissed Jeans et qu’ils peuvent absolument

DES ESPACES VIDES (Francisco)

Quand il était gamin, son père lui racontait parfois la faim qui l’étreignait quand il avait 5 ans parce que son père ne pouvait ramener que quelques figues sèches à manger à ses enfants. La peur quand il partait travailler à l’aube avec ce même père et qu’après avoir dépassé la garde civile et les

SCALP (Micol)

1845. Les Etats-Unis viennent de déclarer la guerre au Mexique en annexant le Texas. Glanton rejoint les Texas rangers et s’illustre par sa brutalité et sa soif de tuer du mexicain. Si ses supérieurs ferment la plupart du temps les yeux sur ses exactions, Glanton finit tout de même par être banni de l’armée pour

KOMPLIKATIONS humans

S’il existe en ce bas monde un groupe qui mérite de suivre la destinée des français de Frustration, ce sont bien les germano-belges de Komplikations. Et ce nouveau 6 titres en est encore une fois la plus belle preuve. Le trio dépoussière le synth-punk (pensez Units, Screamers, Nervous Gender…) comme personne. Chaque morceau explose comme

SEB AND THE RHAA DICKS pop apocalyptique

Vous avez obligatoirement croisé cet énergumène lors d’un de ses nombreux concerts solo dans une salle de concert, une boutique de disque ou dans le salon d’un copain. Cet ancien membre des célèbrissimes Kabu Ki Buddah (et actuel Total Eclipse), n’en est plus à son coup d’essai. Véritable homme orchestre, le beau gosse de Lyon

CLOUD NOTHINGS Life Without A Sound

Comment faire du bruit joliment? Cela fait quelques décennies que les groupes d’indie-rock se sont penchés sur cette équation, certains se cassant les dents dessus, d’autres parvenant à la résoudre avec talent. Cloud Nothings fait partie de ceux-là. Depuis 3 albums maintenant (on ne compte pas le premier, plus pop, que Dylan Baldi avait bricolé

GUS 4. Happy Clem (Blain)

8 ans que l’on n’avait pas eu de nouvelles de Gus et sa bande ! Et il s’en est visiblement passé des choses pendant tout ce temps car, surprise !, on retrouve notre héros dans un sale état mental au début de ce tome 4 : suffocant de panique à l’idée de monter au braquage, se sentant incapable

CALVA siamois

Sorti il y a quelques temps maintenant, ce nouvel album de Calva, le groupe d’Arnaud Millan et de Stéphane Sapanel (le boss du label A Tant Rêver Du Roi), s’était un peu perdu dans une faille spatio-temporel indigne de notre grande organisation. Il faut avouer que je n’ai jamais été un grand fan du groupe,

SUPERNORMAL (Mayer)

Marié, un boulot stable (il est journaliste), 2 enfants : à 42 ans, David Brinkley vit tranquillement à Middleville, dans la grande banlieue de New-York. A le voir promener son chien, un peu bedonnant (lui, pas son chien, hein !), qui pourrait deviner qu’il a été le super-héros le plus puissant d’Amérique et qu’il a sauvé le

VvvV st

Orgue un peu flippant en introduction. On a l’impression d’entrer dans une église. On ne sait pas trop à quoi s’attendre. Il faut dire que le gars de la pochette, vieux fusil en main, ne fait pas dans l’accueillant. Puis les rythmiques 80’s entrent en jeu. Les synthés analogiques lâchent leurs mélodies. Ces deux bordelais

THE NOTWIST, Nancy, 05.02.2017

  Cela faisait un bout de temps que l’on n’avait pas vu The Notwist sur scène, peut-être bien depuis la période Kérosène (c’est dire…). Et la sortie de leur album live il y a quelques mois nous avait clairement donné envie de les revoir. Leur passage à Nancy, à l’Autre Canal, tombait donc à pic!

RAYON A Beat of Silence

On connaît le goût de Markus Acher pour l’expérimentation et son envie de constamment essayer de nouvelles choses, d’explorer de nouveaux horizons musicaux. Du coup, si The Notwist est la formation vers laquelle il revient régulièrement, tel un repère, depuis plus de 20 ans, il s’y est souvent senti un peu à l’étroit. Voilà pourquoi

AAARG! Numéro 7 Janvier/Février 2017

Bon depuis le temps que l’on vous parle de ce magazine je pense que vous êtes tous abonnés (d’autant que c’est plus économique : 6 numéros pour 39 euros) à Aaarg ! maintenant ! Du coup je vais plutôt vous parler de ma façon de lire ce magazine. Ben oui vous n’avez pas remarqué : on a tous nos