TITANIC every summer i drift

Dis, t’as écouté le dernier album des Black Lips ? Pas mal non ? Quoi, ce sont des gars de Capbreton ? Ah merde. Tant pis pour l’originalité. Mais question fuzz et refrains accrocheurs, les français se posent là. Ça avoine sec sur fond de garage nerveux. Et tout d’un coup, le sud ouest français

NATURES MORTES (Oriol/Zidrou)

Vidal Balaguer était l’un des peintres espagnols les plus prometteurs de la fin du XIXe siècle. Pourtant, il ne parvint jamais à vivre de son art et a fortiori à être célèbre. Doué mais rêveur, Balaguer était criblé de dettes (il passait son temps à essayer d’échapper à l’ignoble Herzog, un usurier) mais a pourtant

PERSEPHONE (Locatelli-Kournwsky)

A l’issue de la guerre meurtrière qui a opposé Eleusis, le monde des surfaces, et les Enfers, le monde souterrain, 13 ans auparavant, Déméter a scellé le passage magique qui permettait de communiquer entre les 2 royaumes. La paix est donc revenue et les habitants d’Éleusis vivent heureux, dans l’opulence même, mais la colère et

OMS EN SERIE 3. La Vieille-Terr (Morvan/Hawthorne)

Tiwa a pris tous les risques pour retrouver Terr, le petit Om que son père lui avait offert comme animal de compagnie alors qu’elle n’était qu’une enfant. Elle est venue le trouver pour essayer d’éviter une guerre, qui serait forcément dévastatrice, entre les Oms et les Draags menés par un extrémiste, Maître Sinh. Terr lui

THE PSYCHOTIC MONKS silence slowly and madly shines

Pour leur premier album, les parisiens de Psychotic Monks ne font pas les choses à moitié. Ceux qui ont déjà croisé leur route (« Faces To » et « IV ») le savent bien. Partagé en quatre chapitres, ce « Silence Slowly and Madly Shines » tient toutes ses promesses, et place le groupe dans les plus hautes sphères du rock

BRUTUS Burst

Guitare très technique qui enchaîne les accords avec frénésie et section rythmique hyper vitaminée: March, qui ouvre l’album, a beau être inspiré, il ne nous empêche pas de penser que Brutus va nous proposer un énième album de math-rock monocorde. Rassurez-vous, il n’en est rien, le groupe belge ayant la bonne idée d’apporter bien d’autres

TER 1: L’étranger (Dubois/Rodolphe)

C’est en s’adonnant à son occupation favorite -piller des tombes du côté des grandes carcasses- que Pil tomba un jour sur Mandor. Nu, muet et sans aucun souvenir, personne ne le connaissait dans les villages environnants. Pil décida de l’héberger chez lui, avec l’accord de sa sœur Yss, et de lui apprendre à parler. En

AAARG! Numéro 8

Aaarg ! AAARG! est mort! « Encore », allez-vous peut-être rétorquer. Oui, sauf que cette fois cela semble malheureusement être pour de bon, l’éditeur -La Financière de Loisirs-qui avait repris, et donc sauvé, la publication du magazine en août dernier ayant décidé d’arrêter son impression. Après deux sauvetages et de nouvelles tentatives de la part de son équipe

INFINITY 8 4. Guérilla symbolique (Trondheim – Kris/Trystram)

Embarquez dans ce nouveau reboot d’Infinity 8 avec cette fois Kris (qui rejoint bien sûr Trondheim au scénario) et Trystram (aux crayons) aux commandes de ce tome 4 bien psychédélique (la couverture n’est pas rose pour rien…) ! Coupe afro pour Patty Stardust (probablement un nom clin d’œil à Bowie), l’agent héroïne de ce nouvel épisode,

OWUN 2.5

Rescapé des années 90, ce groupe grenoblois créée en 1992 sort aujourd’hui son cinquième album. Et de l’eau est passée sous les ponts. Quand Bastärd apprenait à tout le monde à faire du post-rock, et que Tortoise relançait la mode de Steve Reich, les grenoblois d’Owun évoluaient eux dans le noise-hardcore. Mais aujourd’hui, c’est bien

JOSY AND THE PONY vs THE PONEYMEN hippodrome club

Si, comme Brigitte Bardot dans les sixties, tu aimes Serge Gainsbourg et les animaux, alors il se peut que la Josy et ses petits poneys te parlent. Leur truc à eux, on le savait déjà quand ils jouaient entre gars, c’est le surf et la pop sixties vitaminée, jusqu’à reprendre Dick Dale ou d’autres… ça

HOLLYWOODFUN DOWNSTAIRS tetris

A peine mis le disque dans le lecteur qu’un néo-zélandais se met à me gueuler dessus. Agression totale et gratuite. Distribution de claques avec une précision de mathématicien. Mec, c’est quoi ça ? Du hardcore ? Genre Unlogistic ? Non, pas vraiment. C’est la guerre, le napalm et les hauts-parleurs poussés à fond sur les