HOT SNAKES jericho sirens


ALBUM.
Le retour des serpents chauds après 14 ans d’absence se fait avec fracas, et chez Sub Pop ! Nous revoilà revenus à ce que ceux-là font de mieux : De l’énergie brute, de la sauvagerie, de la tension, du rock’n’roll, et cette aptitude à pondre du tubes noisy-punk-garage comme s’il en pleuvait. Les connaisseurs le savaient : jamais Rick Froberg et John Reis ne sont aussi bons que quand ils sont réunis (John Reis possède les riffs de guitares implacables, quand Rick Froberg ajoute l’originalité de sa voix éraillée).
Et pour ce qui est de bon, ce nouvel album l’est à plus d’un titre.
Déjà ce début sur les chapeaux de roues avec un “I Need a Doctor” monstrueux. Cette énergie intacte, voire décuplée. Cette envie d’en découdre comme s’ils avaient encore 20 ans. Du tube d’entrée de jeu. Et la tension monte encore d’un cran avec le furieux “Why Don’t it Sink in ?” qui se pose là comme un cri de guerre hardcore. La voix éraillée de Rick Froberg ne fléchit jamais. Et les ricains ne reviennent pas juste pour vous en décoller une, ils gardent tout leur savoir faire mélodique. John Reis n’en finit plus de nous pondre ses riffs envoûtants, d’inspirations rock’n’roll, qui nous rappellent le meilleur des Wipers. Le sublissime “Six Wave Hold Down” s’ajoute à la liste des tubes comme un incontournable de cet album. C’est beau comme un groupe emo des 90’s. Bref, vous l’aurez compris, rarement un retour aura été aussi réussit, à tel point que certains seront en droit de se demander si ce nouvel album n’est pas supérieur aux précédents (mission impossible se diront les fans). N’exagérons pas, mais s’il arrive déjà à nous faire se poser la question, c’est que le retour est évidemment gagné ! Grandiose.

(Album – SubPop)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.