FRANCKY GOES TO POINTE A PITRE plaisir coupable

ALBUM. Jusqu’où pouvaient aller les groupes de math-rock de plus en plus festif du début des années 2000… Jusqu’à Pointe à Pitre ont envie de vous dire ces trois rigolos. Après avoir fait les présentations avec un premier album mêlant zouk et math-rock, le groupe enfonce un peu plus loin le clou avec un premier titre (plaisir coupable) zoukant comme jamais. Vas-y Frankie, c’est bon Franckie. Il faut avouer que la technique des musiciens peut impressionner tant ils maîtrisent aussi bien les codes des Antilles que ceux des rockeurs mathématiciens. Rapidement l’album alterne brûlots math-rock et chaleurs antillaises, mêlant parfois les deux, comme s’il n’y avait aucune différence. L’exercice, fun, est donc adroitement réalisé, avec talent et humour, et le concept poussé encore un peu plus loin que pour leur précédent album. Les gars peuvent être content de leur blague. Mais une question reste en suspens : que fait-on avec cela ? A-t-on vraiment envie d’entendre un mélange de zouk et de math-rock, aussi maîtrisé soit-il ? A vous de voir.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *