TYLER CROSS 3. Miami (Nury/Brüno)

BD. Champagne, amphétamines et belle nana : Sid Kabikoff se la coule douce dans un hôtel de luxe de Miami avec l’argent, 72 000 dollars, qu’il n’aura pas à donner à Tyler Cross puisqu’il s’est fait dézinguer par la mafia 3 jours plus tôt. Mais Sid aurait dû se souvenir que son ex-client n’est pas vraiment le genre de mec à se faire avoir aussi facilement…Alors, bien sûr, maintenant, Tyler est énervé et vient lui demander des comptes. Parce qu’il va bien falloir que quelqu’un paie pour tout ça ! Alors quand Sid, qu’il tient au dessus du vide de Miami, lui parle de Loomis et de l’énorme coup immobilier qu’il prépare, Tyler se dit qu’il y a peut-être moyen de récupérer son argent avec une petite plus value en prime. Le problème, c’est qu’il n’est pas le seul à avoir eu l’idée…
On ne change pas une équipe qui gagne ! Après le succès, critique et public (130 000 exemplaires écoulés de Black Rock et Angola) des 2 premiers tomes, le duo Nury-Brüno remet le couvert pour nous resservir une ration de son roman (graphique) noir fort goûtu et nous faire découvrir les « coulisses », pas très reluisantes, du boom immobilier du Miami des années 50. Sans rien changer à la recette qui fait tout son sel. Manipulations, transactions immobilières douteuses, mafia, tentatives de doubler ses partenaires: voilà pour le scénario aux petits oignons de Nury, dessin très épuré et stylisé et encrage d’orfèvre pour le fabuleux travail graphique de Brüno, aplats de couleurs signés Laurence Croix et le petit ingrédient secret du chef: cette voix off pleine d’ironie qui commente les actions et situations des différents protagonistes.
C’est rythmé, sombre, violente à souhait et, surtout, très réaliste. Une série jubilatoire !

(Série – Dargaud)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *