IDLES : Well Done !

Paris, Trabendo, le 20 avril 2018.

 

Après un concert complet au Point Éphémère il y a quelques mois, et un disque qui fait le buzz, Idles revenait au Trabendo, évidemment à nouveau à guichet fermer.

 

Le premier groupe joue malheureusement beaucoup trop tôt pour que je les découvre. Il faut dire qu’il fait particulièrement beau en ce vendredi soir, et qu’on traine un peu avant de rentrer dans la salle.

Par contre, il n’est pas question de louper Idles. On fait donc l’effort de rentrer avant que le premier morceau ne soit envoyer. La salle est déjà bien remplie. Et dès les première notes, on sent que la soirée va être réussie. Le son est nickel, et le groupe semble à son aise. Le public chaud bouillant. Les morceaux ne tardent pas à faire leur effet. Ça bouge, ça danse, ça vole… sur scène, les anglais ont le sourire. Et ils donnent sans compter. À gauche le guitariste moustachu ne tient pas en place. Un coup perché sur les amplis, un coup dans le public (a se balader jusqu’au fond de la salle)… De son côté, le chanteur fait des efforts pour communiquer en français avec  un public totalement acquis. Le début du set ne laisse aucune chance… les tubes s’enchaînent… Well done, Mother, Date Night, tout le disque y passe… une décharge d’énergie parfaite. Et le régime ne va pas baisser malgré la température élevée dans la salle, et la tournée dans les pattes pour les musiciens. Quelques nouveaux morceaux plus tard, et un final majestueux (avec un batteur à l’honneur et un guitariste perché sur les épaules d’un fan), le Trabendo est sous le choc. T-shirts trempés, sourires heureux, on ressort ravis d’avoir gouté au sens de l’humour et à la puissance animale de ses sales gosses ! Grandiose.

photos : Tom / Raw Journey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.