LEBANON HANOVER let them be alien

ALBUM. Avec cette nouvelle sortie, le duo britannico-allemand continue de creuser le sillon nostalgique des années 80, plus sombres et romantiques que jamais. Les corbeaux pullulent et les chats noirs les observent. Sortez les rouges à lèvres mauves et le khôl autour des yeux, Lebanon Hanover est du genre à assumer les clichés des eighties

SELOFAN Vitrioli

ALBUM. C’est avec ce cinquième album que l’on découvre Selofan. Boîte à rythmes, synthés et chant féminin désabusé : on se croirait revenus dans les années 80 avec cette cold/synth wave aux accents gothiques que le duo délivre dans des langues différentes : anglais majoritairement mais aussi allemand, espagnol et même grec (le groupe vient

LAURENCE WASSER V

ALBUM. Mai 68 versus mai 2018. L’heure est à la révolte. Rouge et décadente. Révolutionnaire et festive. L’excentrique et prolifique Laurence Wasser en sera, à sa manière. Déglingué, déstructuré, mais foncièrement primitif. Et pour cette première référence du label Atomic Bongo (après un excellent Ep chez Atomic Spoons en 2009), Laurence fait se télescoper dans

SANTIAGOLF DU MORBIHAN (B-Gnet)

BD. Bretagne. Alors que Santiagolf du Morbihan est en train de prendre son petit-déjeuner bien peinard (quoi que si son elfe de femme pouvait arrêter de chanter accompagnée de sa harpe, ce serait encore mieux…) quand Chicowen, sa femme qui chante comme une casserole, donc, lui demande d’aller acheter du pain. Du pain elfique sans

SIMAK 1. Traque sur Solar Corona (Frissen/Ponzio)

BD. Planète Hesperia. Au cours d’une banale intervention dans le quartier luxueux des résidences flottantes de Sultana, Makuma est tué par un voleur. Phoenix, son coéquipier, fait la promesse de retrouver son meurtrier pour que justice soit faite. Sauf que le meurtrier en question n’est pas un voyou lambda, il s’agit de Titus Arcos, tueur

EPIPHANIA Tome 2 (Debeurme)

BD. Hard Bee et les autres Epiphanians ont finalement réussi à convaincre Koji de quitter son père pour rejoindre leur groupe. Alors que les tensions sont de plus en plus vives entre Humains et Epiphanians, ils ont clairement décidé de suivre leur instinct et de rentrer en lutte contre l’Homme et ses agissements néfastes pour

AYAKO (Tezuka)

BD. 170 000 planches réalisées, plus de 700 titres sortis : Tezuka, disparu en 1989, appartient clairement au patrimoine de la bd mondiale (et à celui du film d’animation…). Pour comprendre d’où vient la bd actuelle, il faut avoir lu Tezuka. Alors pourquoi ne pas commencer par Ayako, l’une de ses œuvres les plus connues, que

MINIVIP ET SUPERVIP (Panaccione/Bozzetto)

BD. Grégory Panaccione fait clairement partie des dessinateurs qui ont le vent en poupe en ce moment. Il faut dire que son dessin réalisé au stylet optique, véritable marque de fabrique du style Panaccione, fait des merveilles. Dynamique et juste, il insuffle toujours beaucoup de vie à ses récits. Pas étonnant, du coup, qu’on lui

MIDI-MINUIT (Headline/Semerano)

BD. Midi-Minuit ? Le nom d’une salle de cinéma parisienne qui a connu son heure de gloire dans les années 80 quand elle projetait des films de cinéma bis et notamment du « giallo ». Un genre qui a eu le vent en poupe en Italie entre 1962 et 1982. Des centaines de thrillers de ce type (souvent