MIDI-MINUIT (Headline/Semerano)

BD. Midi-Minuit ? Le nom d’une salle de cinéma parisienne qui a connu son heure de gloire dans les années 80 quand elle projetait des films de cinéma bis et notamment du « giallo ». Un genre qui a eu le vent en poupe en Italie entre 1962 et 1982. Des centaines de thrillers de ce type (souvent un criminel masqué qui tue des femmes) ont été tournés par Mario Bava, Marco Corvo, Paolo Cavara ou le plus connu Dario Argento, la plupart du temps avec des moyens très modestes. Un genre à l’esthétique très marquée souvent teinté d’érotisme qui a aujourd’hui disparu. Et que les auteurs ont décidé de sortir de l’oubli pour lui rendre hommage.
Voilà pourquoi les 2 héros, François et Christophe, sont 2 cinéphiles français qui ont réussi à décrocher une interview de Marco Corvo, cinéaste culte qui s’est brutalement retiré 25 ans auparavant après la disparition de son actrice fétiche et muse, Luisa Diamanti, au beau milieu du tournage de ce qui devait être son chef-d’œuvre, Lumière noire, film maudit resté, du coup, à tout jamais inachevé. Mais alors qu’ils se rendent dans la campagne bolognaise pour rencontrer cette légende du « giallo » une série de meurtres étranges fait les gros titres des journaux, chaque victime étant un critique de cinéma ayant démoli les films de Corvo à leur sortie à l’époque…
Raconter l’histoire du « giallo » (le récit est d’ailleurs suivi d’un dossier conséquent qui lui est consacré) tout en incorporant une histoire de meurtres à la façon du « giallo » (le meurtrier, masqué bien sûr, qui agit de nuit, impose un supplice aussi mystérieux qu’horrible -il leur crève ou brûle les yeux- à ses victimes avant de les tuer…) au récit : voilà LA grande idée de Midi-Minuit qui nous plonge avec brio dans l’univers du cinéma bis : de ses films maudits (dont on recherchait jadis les cassettes vhs, rares, un peu partout), de ses réalisateurs cultes désormais oubliés et de ses fans (dont Headline et Semerano brossent un portrait tendre et tordant à la fois au travers du personnage de Godzy, l’un des 2 cinéphiles), collectionneurs compulsifs et incollables sur tout ce qui touche de près ou de loin au genre. Un bel hommage à Corvo et au cinéma bis ainsi qu’un thriller rondement mené : voilà 2 très bonnes raisons de vous jeter sur Midi-Minuit séance tenante !

(Récit complet, 176 pages – Aire libre)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.