SUPERMURGEMAN 4. Opération Sheila (Sapin)

BD. Supermurgeman reprend du service. Lui qui coulait des jours paisibles sur Tannenbaum island fait le voyage jusqu’aux Etats-Unis pour avoir des explications. Ce Brandon a beau lui dire, quand il répond au téléphone, que Sheila va bien mais qu’elle n’a pas le temps de lui parler parce qu’elle révise avec lui, il s’inquiète. Car depuis qu’elle est partie étudier l’astrophysique (euh oui, après avoir été exposée à un astéroïde provenant de la planète Euralia, le cerveau de Sheila a grossi et elle est devenue hyper intelligente…) à l’université du Connecticut Sheila ne lui donne pas de nouvelles. Même pas un coup de fil de temps en temps. Là-bas, il découvrira que c’est Cobra rouge, son pire ennemi (qu’il ne connaît pas encore sous ces traits), qui se cache derrière tout ça…
Disons le tout net, le slip rouge et le loup noir de Supermurgeman nous ont manqué. Ses vomissements et l’humour absurde de la série aussi ! Pour notre plus grand bonheur, Sapin a donc décidé, 12 ans après (le tome 3, La fuite des cerveaux, était sorti en 2006), de nous resservir quelques Supermurgebières (sans alcool, parce qu’il n’y en avait plus d’autres au frigo et qu’avec les nouvelles normes, il était obligé) tout en nous dévoilant les origines de Supermurgeman et de son île. Et en nous réservant quelques surprises de taille : la gentille (dans tous les sens du terme…) et dévouée Sheila qui devient intelligente et…dévergondée, l’apparition de Valérian et Laureline en guest stars ou encore l’annonce que Supermurgeman est cisgenre. Si si.
Bref, un épisode toujours aussi délirant. Et un nouveau bon cru, même sans alcool, de Supermurgebière.

(Série, 48 pages – Dargaud)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.