EN ATTENDANT ANA + BRACE! BRACE!

St Ouen, Mains d’Œuvres, le samedi 9 juin.

 

En ce samedi soir, Radio Campus vient fêter ces vingt ans à quelques encablures de chez moi, à Mains d’Œuvres. Et pour l’occasion la radio étudiante a eu la bonne idée d’inviter le groupe En Attendant Ana, dont nous avions particulièrement apprécié le tout nouvel album, à jouer les têtes d’affiche. Difficile de résister…

Le temps de dire bonjour, et de bavarder un peu, on arrive tout juste pour voir Brace ! Brace !. Il n’y a pas énormément de monde dans la salle, et cela ne doit pas trop aider le groupe sur scène, qui reste très scolaire. Leurs belles chemises hawaïennes n’y feront rien, il manque un peu de présence et d’énergie pour me faire accrocher à leur indie-pop trop soignée pour moi. Je passe mon tour pour cette fois…

Dans l’autre salle, je me rends compte que la plupart du public venu ce soir devait à peine être né quand Radio Campus s’est créée ! Je me prends un petit coup de vieux ! Qui dit anniversaire, dit animation : Un blind test assez éclectique est lancé pour une dizaine d’aficionados. De l’autre côté, les beaux gosses d’En Attendant Ana finissent leur sound check.

22h30, nous voilà parti pour un très bon concert, pendant lequel on retrouve les tubes de leur récent disque. Le chant de Margaux nous transporte, soutenu par cette indie-pop pleine d’énergie qui n’est pas sans rappeler Electrelane ou Stereolab (avec la présence ici aussi d’une trompette plus que bienvenue), avec quelques soupçon noisy-punk. Les titres s’enchainent sans temps mort, « This could be« , « Violence Inside« , « Why Is Your Body So Hard To Carry? » ou encore « Night« . Les mélodies nous entrainent dans leur course effrénée, et le jeune public semble acquis à la cause. Le groupe assure, tout en restant simple et convivial, et j’espère secrètement que l’album sorti récemment leurs apportera l’audience qu’ils méritent. En attendant, il faudra se contenter de la petite audience venue à Mains d’œuvres. Et nous sommes ravis d’en faire partie : le groupe, avec ses faux airs Bon Chic Bon Genre bien peigné dégage une vraie classe, avec des sourires contagieux… et leurs morceaux sont irrésistibles. Un dernier tube pour finir leur set, et nous rentrons sous la pluie, mais avec la banane. Merci !

Photos : [MG+GL]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.