DAVID EUGENE EDWARDS & ALEXANDER HACKE Risha

ALBUM. Vous vous demandez peut-être comment David Eugene Edwards, le leader de 16 Horsepower et Wovenhand, et Alexander Hacke, membre d’Einstüzende Neubauten, ont été amenés à travailler ensemble ? C’est simple : ils se connaissaient en fait depuis longtemps mais n’ont travaillé ensemble que récemment, sur American Twilight, le dernier album des australiens de Crime City Solution, en 2013. Et ils ont alors dû se promettre de remettre le couvert un de ces 4, en binôme cette fois. Et cela a débouché sur ce Risha. Une véritable parenthèse dans la carrière des 2 musiciens car assez différent de ce qu’ils ont pu faire auparavant. Bien sûr on reconnaît d’emblée le chant typique, toujours aussi profond et touchant d’Edwards, mais côté musique ces 10 titres sont plus surprenants, mêlant néo-folk, ambiant, rock parfois (comme sur All in the Palm ou The Tell, certainement nos morceaux préférés, avec Teach us to Pray, on ne se refait pas…) et atmosphères orientalisantes (d’où le titre arabe de l’album, Risha, qui signifie « plume »), le tout habillé de sons électroniques. Un premier album inégal mais qui donne l’occasion de découvrir une autre facette d’Edwards et Hacke. Et on aime aussi la démarche très libre (on sent que les 2 hommes ne se sont imposés ici aucune contrainte pour simplement expérimenter et suivre leurs envies) de Risha même si le côté ambiant est un peu trop présent à notre goût.

(Glitterhouse)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.