Bench Press : sueur et bonne humeur de Melbourne

Montreuil, L’Armony, samedi 11 août 2018.

Le groupe australien a fait forte impression au festival de Binic fin juillet, et le bruit s’est répandu dans la capitale… c’est donc un public nombreux qui se retrouve en ce samedi soir de la mi-août au café L’Armony, à Montreuil, à deux pas de la célèbre Comedia.

Quand j’arrive, le premier groupe finit tout juste son set sur un morceau bien garage rock’n’roll assez efficace. J’ai juste le temps de remarquer les problèmes de sono, empêchant d’entendre le chanteur. Ça ne présage rien de bon pour la suite…

Et c’est malheureusement toujours avec ces problèmes de sono non résolus que Bench Press commence son concert… Le chant si important du groupe de Melbourne disparait rapidement, laissant l’assemblée frustrée pendant ce premier morceau. Idem pour le deuxième. Pourtant, l’énergie est là, le chanteur s’époumone (au point que je l’entends un peu), et les trois zicos assurent. Heureusement, petit à petit, à force de bricolage, et d’un retour poussé à fond en guise de façade (DIY power), le chant refait surface et les morceaux des australiens prennent toute leur ampleur. On crève de chaud dans le bar, mais on ne veut pas en laisser une miette. On retrouve le côté post-punk décontracté, presque garage, de cette scène de Melbourne (UV Race, Eddy Current…), autant qu’un côté hardcore dans certaines invectives du chanteur. Le guitariste nous balance ces petites mélodies du plus bel effet… l’esprit est super bon enfant, et le groupe, malgré les problèmes techniques, affiche d’incroyables sourires. Les tubes s’enchainent, et le public savoure. Un dernier morceau pour la route, et tout le monde ressort heureux de ce concert qui vient réveiller ce mois d’été. Merci les gars.

Définitivement, Melbourne s’impose sur la scène post-punk foutraque, et Bench Press vient s’ajouter à la famille des grandes formations du coin, aux côtés de UV Race, Total Control ou Eddy Current Suppression Ring. La classe australienne.

 

Photos : Raw Journey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.