ROCKABILLY ZOMBIE APOCALYPSE Tome 2 (Nikopek)

BD. Hadès et sa horde sont fin prêts à déferler sur les Terres de Malédiction et à attaquer Dogtown. Mais il reste peut-être une solution à l’Elu, Billy Rockerson, et les zombies pour contrecarrer les plans des Mutants : s’allier avec les vivants…Et notamment ceux du clan de la colline qui a des yeux, une centaine d’humains qui vivent en autarcie dans la montagne. Seul problème : la montagne est aussi le territoire des goules noires qui adorent bouffer du zombie ! Rockerson décide d’aller demander de l’aide au Major, à Hopetown…
On gardait un très bon souvenir de Rockabilly Zombie Superstar et son côté délirant. Du coup, on avait bien envie de prendre un peu de rab avec Rockabilly Zombie Apocalypse, nouvelle trilogie avec, cette fois, le seul Nikopek aux manettes. Mais hélas, si les ingrédients sont les mêmes (en gros zombies, grosses bagnoles et rock’ n roll dans un monde post-apocalyptique façon Mad Max), la mayonnaise ne prend pas aussi bien. La faute à un scénario qui manque, primo, de clarté (on a du mal à s’y retrouver dans les différents camps) et, secondo, d’idées excitantes. Bon, la lecture n’est pas déplaisante non plus, d’autant que le dessin très sombre (les aplats de noir sont omniprésents) et la mise en couleur de Nikopek sont très réussis, mais c’est juste que ce second tome a du mal à enthousiasmer. Reste le plaisir, tout de même, de voir Chuck Norris, Elvis ou Lemmy de Motörhead en zombies…

(Trilogie – Ankama)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.