WE HATE YOU… PLEASE DIE kids are lo-fi

ALBUM. OK, le nom a le mérite de me faire marrer. Mais qu’est-ce qui se cache derrière cette déclaration de guerre ? Y a du jeune rouennais qui aime se mettre la tête à l’envers sur de gros riffs garage. Y a de l’attitude de branleurs au fait des derniers bars branchés du coin. Y a du talent aussi, et pas qu’un peu ! Ça commence avec une « Rita Baston » aussi tubesque que furieuse, enchainée avec un « Melancholic Rain » complètement survoltée du plus bel effet. C’est sale, baveux, terriblement catchy. Le rock’n’roll infusé aux mélodies pop irrésistibles sort avec l’énergie du garage le plus explosif. Distribution de claques à chaque morceau. Quand c’est elle qui chante (« Minimal Function »), elle fait redescendre la pression avec une touche sixties 2.0, et des refrains dont tu ne te débarrasseras pas avant quelques mois ! Tu te souviens de JC Satan quand les bordelais n’avaient pas découvert le hard rock et les longues transgressions sans fin… Avec WHYPD, c’est droit au but, sans pseudo prise de tête. Cette force à trouver des mélodies irrésistibles pour chaque titre (« Got the manchu » et ses faux airs de « Helter Skelter« ), cette énergie de dingue qui file la patate (ou t’agressera la tronche), et au final, un album qui envoie tout valser sans trop se poser de questions : We Hate You… Please Die ! Sacrément efficace !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.