SHI 3. Revenge (Zidrou/Homs)



BD. Difficile de ne pas tomber sous le charme des couvertures de Homs. Car contrairement à d’autres séries pour lesquelles on fait appel à des spécialistes (comme Pierre Loyvet, qui se charge de « l’emballage » d’Olympus Mons ou Olivier Peru, qui a œuvré sur Pandemonium), c’est bien Homs qui réalise les couvertures de ses séries. Il n’y a donc pas ici tromperie sur la marchandise. D’autant que son travail graphique sur cette série est superbe. Le trait est précis, les décors particulièrement fouillés et l’auteur se permet même quelques libertés dans le découpage avec quelques doubles pages magnifiques (on pense, notamment, à la double planche qui précède la dernière page). Un dessin flamboyant dont la force d’évocation sert idéalement le scénario féministe et engagé de Zidrou. Car on le sait, dans Shi les femmes, en la personne de Jay et Kita, entendent bien régler leur compte aux éléments les plus machistes de la société britannique, encore très patriarcale, du XIXe siècle. Et dans ce tome 3, comme son nom l’indique, l’heure de la revanche a sonné. Et Jay et Kita, aidées de Sensei, commencent à éliminer, un à un, ceux qui les ont maltraitées et faites souffrir. Pendant ce temps-là, le commissionnaire Kurb tire les ficelles en coulisses pour manipuler les « amis de l’alcôve » qui poursuivent leur rêve : refaire de l’Amérique du Nord récemment perdue une colonie britannique. Une série qui mêle fantastique, saga historique et critique sociale toujours aussi inspirée.

(Série en 4 tomes de 56 pages – Dargaud)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.