ZOMBILLENIUM 4. La fille de l’air (de Pins)


BD. Béhémoth a décidé de se séparer de Zombillénium ! Mais plutôt que de vendre le parc d’attractions, il veut le jouer. Chaque démon pourra ainsi parier sur Lucie, la nouvelle sorcière engagée pour présenter un nouveau numéro de charme avec Aurélien (mais aussi, et surtout, pour empêcher Francis Von Bloodt et ses amis d’aider certains employés à se faire la malle de Zombillénium) ou Gretchen, passablement énervée que la nouvelle s’amuse de la sorte (elle l’a envoûté…) avec son petit ami. Pour une sorte de sabbat de sorcières..

Avouons-le : Zombillénium commençait à nous manquer. Bien sûr, la parenthèse s’expliquait aisément : Arthur de Pins travaillait tout simplement à la version animée (très réussie d’ailleurs) de la série qui est sortie il y a quelques mois sur les écrans. Mais tout de même 5 ans, c’est long…Alors on est contents de retrouver le dessin assisté par ordinateur (Adobe Illutrator 9.0 pour être précis) que l’auteur maîtrise tant. Content de revoir Gretchen et Von Bloodt qui tentent désormais d’aider, depuis l’extérieur du parc, leurs anciens collègues ou salariés (rappelons que Von Bloodt a été directeur du parc) à s’extirper des griffes de leur patron Béhémoth. Content, enfin, de pouvoir apprécier de nouveau l’humour (tantôt tendre lorsque Léonie, l’officier de police, se retrouve affublée d’oreilles de lapin tantôt plus mordant, notamment quand de Pins nous montre que les grands propriétaires des entreprises du Stock Exchange sont tout simplement des démons) de de Pins. Un retour réussi dont la suite devrait, cette fois, paraître plus rapidement…

(Série – Dupuis)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.