SWAN 1. Le buveur d’absinthe (Néjib)

BD. Après avoir travaillé en tant que graphiste puis comme directeur artistique des éditions Casterman BD, Néjib s’est décidé à faire des livres. Et après quelques ouvrages pour enfants, il sort le marquant Stupor Mundi en 2017. Et enchaîne, pour notre plus grand plaisir, avec ce Swan. Une série prévue en 3 gros tomes qui nous plonge dans le Paris des peintres impressionnistes du milieu du XIXe siècle. On y suit surtout Manet, débutant, et sa vision rebelle de l’Art, Degas et ses envies de gloire ainsi que Swan Manderley et son frère Scott (ne cherchez pas, eux sont des personnages purement fictifs…), 2 américains envoyés par leur père à Paris pour les éloigner d’un potentiel scandale (Scott avait une relation avec un peintre new-yorkais…). Mais on y rencontre également Delacroix ou Picot qui font partie du jury qui décerne le fameux Prix de Rome chaque année, Couture qui dirige une école de dessin privée ou encore Courbet le révolutionnaire. Une série dessinée d’un trait jeté, sans fioritures, seulement rehaussé de quelques aplats de couleur (ici du rouge, là du bleu), qui nous plonge avec jubilation dans les coulisses de la création et la naissance du mouvement impressionniste et nous montre à quel point il était compliqué de faire bouger les lignes (artistiques mais aussi sociales ou sexuelles) à l’époque. Autant dire que devenir une artiste reconnue (ce à quoi aspire Swan) relevait du rêve…Un premier tome très réussi, sorte de cousin du Pablo d’Oubrerie et Birmant.

(Série en 3 tomes de 184 pages – Gallimard)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.