LES CONTES MACABRES (Poe) illustrés par Benjamin Lacombe


LIVRE ILLUSTRE. Ce second volume (Lacombe avait déjà illustré des contes de Poe) est sorti, et ce n’est pas une coïncidence, début décembre, quelques semaines avant Noël…Pas étonnant : ce beau livre, avec son fil marque page, son papier et son impression de qualité et sa couverture sérigraphiée et en relief, est tout simplement magnifique ! Benjamin Lacombe a donc ici choisi 6 nouveaux contes, pas forcément, contrairement à ce que le titre pourrait laisser croire, tous macabres mais à minima étranges et extra-ordinaires, qu’il illustre avec le talent qu’on lui connaît. Homme veuf visité la nuit par sa défunte bien-aimée (Eleonora), 2 matelots qui tombent sur une assemblée de morts-vivants dans le quartier infesté par la peste d’une ville (Le roi peste) ou momie qui revient à la vie pour discuter avec les érudits et autres scientifiques qui étaient en train de pratiquer des expériences sur son corps (Petite discussion avec une momie) : il y a ici une matière première idéale dans laquelle l’imagination fertile de Lacombe et ses crayons talentueux pouvaient aisément se glisser. L’auteur de Leonardo et Salaï alterne, comme à son habitude lorsqu’il illustre un ouvrage, portraits plus simples (il n’y a pas de mise en couleur) réalisés au feutre et dessins très poussés et travaillés (les portraits de Baudelaire, Poe et du turc sont tout simplement extraordinaires : troublants même tellement ils respirent la vie). Un très bel hommage de Lacombe à cet auteur qui l’influence tant et à son romantisme noir que l’on redécouvre ici (Quel style ! C’est tellement bien écrit et recherché que cela en devient parfois compliqué à comprendre) avec grand plaisir.

(Recueil – Métamorphoses)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.