LES OGRES-DIEUX Le Grand Homme (Hubert/Gatignol)

BD. Suite à la mort des Ogres-Dieux, c’est le chaos au pied du château en ruines. Panique et scènes de pillage prennent possession de la ville. Petit n’a qu’une idée en tête : fuir avec sa compagne Sala. Mais le Chambellan ne l’entend pas de cette oreille : s’il veut rétablir l’ordre et rester au pouvoir, il a besoin de Petit, dernier de la lignée des Ogres-Dieux, sur le trône. Il lance donc Sol Draken et ses troupes à sa poursuite. Mais Petit trouvera en Lours un allié, guidé par les circonstances, de choix.

Vue l’ampleur de la tâche que représente la réalisation d’un épisode des Ogres-Dieux, 2 ans semblent finalement être un délai très raisonnable. Mais 2 ans, c’est quand même long avant de pouvoir lire la suite de cette fantastique (dans tous les sens du terme) saga signée Hubert et Gatignol ! Une série qui nous enchante aussi bien par son scénario original (ce troisième tome est, par exemple, une nouvelle fois entrecoupé de courts récits mettant un coup de projecteur sur le passé des protagonistes), inventif et critique (dénonciation des inégalités sociales et combat pour la liberté sont au cœur de Le Grand Homme, qui se place, chronologiquement, juste après Petit) que par son dessin dont il faut souligner la singularité. Entièrement réalisé à la palette graphique, le trait fin de Gatignol rehaussé de noirs et de gris informatiques donne un côté gothique moderne qui va superbement au récit, qui va très certainement, et c’est la bonne nouvelle du jour, avoir une suite si l’on en juge par la fin de ce troisième tome. Quelque chose nous dit, en effet, que Petit devrait prendre, prochainement, la tête de la rébellion contre le Chambellan et son régime dictatoriale…Clairement l’une de nos séries préférées actuelles !

(Récit complet, 188 pages, au sein d’une série – Métamorphoses)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.