DEAD CAN DANCE Dionysus

ALBUM. C’est à un tour du monde des rites païens de célébrations de la nature (pour fêter le retour du printemps, la moisson…) que Dead Can Dance nous convie ici. On passe, du coup, du Moyen-Orient à l’Afrique, en passant par l’Europe ou l’Amérique, comme le laisse deviner le masque de perles mexicain de la

FLEUVES NOIRS respecte-moi

ALBUM. Noir, c’est clair que ce fleuve l’est. Comme une eau trouble qui coulerait dans une zone inconnue, loin de toutes civilisations. Dès « Jean Roulin », le premier morceau, les lillois nous entrainent dans un univers unique. Ça commence avec une ambiance sombre et flippante, à la limite de l’indus, rythmique implacable qui rentre (deux anciens

BIG’N knife of sin

EP. Reformé depuis 2011, le groupe noise outsider de la banlieue de Chicago, revient avec un nouvel EP, toujours aussi austère et malsain. Car si je devais proposer une bande son de l’enfer, j’hésiterais longuement entre les premier Today is the Day et la discographie de Big’N. Avec ces 6 nouveaux titres, les américains continuent

GRASS KINGS Tome 1 (Kindt/Jenkins)

BD. Grass Kings. Une sorte de communauté qui vit en autarcie dans un coin reculé d’Amérique du Nord, sur la rive d’un lac. Avec son roi, Robert, son shérif, Bruce et ses sujets, tous d’accord pour vivre différemment : en marge de la société, se contentant du strict nécessaire. Un royaume qui entend faire respecter ses

WE WERE PROMISED JETPACKS The More I Sleep The More I Dream

ALBUM. J’ai régulièrement croisé le nom de ce groupe, dans les rubriques chroniques de magazines ou les annonces de concerts sans jamais pourtant franchir le pas et écouter ce que fait We Were Promised Jetpacks. J’aurais certainement dû car leur indie-rock se défend bien. Il faut dire qu’après une quinzaine d’années d’existence et plusieurs albums

MELVINS On a parlé avec le King

Grand moment ce vendredi 28 septembre à la Cartonnerie de Reims : on rencontre un roi. Buzzo, roi des Melvins. 25 ans que l’on attendait ça. Parce que les Melvins est un groupe qui compte dans le monde du rock. Leur heavy-punk-rock-noise volontiers délirant a en effet influencé bon nombre de groupes, depuis le temps, à commencer