CONQUETES 2. Deluvenn (Jarry/Benoît)

BD. Idris est à bout de force : il enchaîne garde sur garde pour maintenir les vieux vaisseaux en état de marche jusqu’à ce que lui et les siens parviennent jusqu’à Deluvenn, une planète apparemment habitable sans prédateurs dangereux pour l’Homme, qui plus est. Une fois arrivés sur place, le président et l’amiral organisent rapidement la nouvelle vie de ces terriens ayant fui leur planète devenue inhabitable à force de l’avoir exploitée et maltraitée. Mais assez vite, les équipes d’exploration découvrent les vestiges d’une civilisation sous-marine qui semblait très avancée mais qui a visiblement disparu. Pour quelle raison ? Les colons ne vont pas tarder à l’apprendre…

Après l’odyssée des Germaniques, c’est cette fois sur celle des Méditerranéens que Deluvenn se penche. Et elle ne va pas être plus simple…Car, concept de la série oblige, l’exploration de cette planète aussi lointaine qu’inconnue va bien sûr réserver son lot de surprises. Notamment parce que Deluvenn, contrairement à ce qu’il semble, est bel et bien habitée. Et parce que les colons terriens vont être victimes de leur réputation (ils ont fui leur planète parce qu’ils l’avaient rendu inhabitables…) qui les a visiblement précédés dans cette galaxie. Un peu comme pour Infinity 8, Jarry et Benoît doivent composer avec ce cadre qui leur est imposé. Et le duo s’en tire bien avec ce scénario, que n’aurait pas renié un Stefan Wul (auquel Jarry et Benoît rendent d’ailleurs probablement hommage ici avec les Krakens), qui fait d’Idris son personnage central. Un vrai anti-héros, homme cassé (par sa faute, sa femme l’a quitté et il ne voit, du coup, que peu souvent ses 2 enfants) et exploité qui est devenu aigri et violent, auquel les circonstances offriront cependant une chance de rédemption. Bien sûr, et on l’avait déjà souligné dans notre précédente chronique, cette série concept a un air de déjà vu mais à l’image du premier épisode, ce Deluvenn, au scénario rondement mené et au dessin solide, s’avère bien plaisant.

(Série en 5 tomes indépendants – Soleil)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.