ON MARS 2. Les solitaires (Grun/Runberg)

BD. Jasmine a finalement décidé de rejoindre l’église syncrétique nouvelle. Non qu’elle soit devenue subitement croyante mais tout simplement parce qu’elle a compris que le groupe religieux et son chef spirituel Xavier Rojas étaient les plus à même de l’aider à survivre dans ce pénitencier ultra-violent de Mars où elle a été condamnée à passer 20 ans…Fraîchement baptisée, Rojas ne tarde d’ailleurs pas à la faire muter dans la plantation des arbres pour un travail bien moins éreintant que celui qu’elle occupait jusque là…et à lui demander de l’aider à prendre le contrôle de la colonie pour imposer la justice divine à tous…

Après un premier tome plus que prometteur, Les solitaires confirme tout le bien que l’on pensait d’On Mars. Car si Runberg et Grun développent ici des thèmes (la manipulation, l’aveuglement religieux, la révolte contre l’ordre établi…) finalement classiques de la science-fiction, ils le font de façon fraîche et inspirée. Runberg livre ainsi un scénario aux petits oignons, très maîtrisé et rythmé, qui met en scène des personnages vraiment crédibles (la longueur du récit -il devrait compter plus de 180 pages- permettant de donner de l’épaisseur aux différents protagonistes) et fait encore monter la tension du récit d’un cran dans ce second opus avec la pression violente mise par les solitaires (des prisonniers qui se sont enfuis et vivent regroupés dans les montagnes) sur les autorités de la colonie pour être amnistiés et réintégrés ou les préparatifs de Rojas et de son église pour prendre le pouvoir de la colonie. Et comme côté graphique Grun se montre toujours aussi perspicace dans la mise en images de cet univers martien, le rendant aussi plausible qu’évocateur, on est véritablement happés par l’univers de ce thriller carcéral futuriste (toujours agrémenté, comme il se doit avec les éditions Maghen, d’un cahier graphique bonus reproduisant le journal intime d’une prisonnière). Vivement le troisième et dernier tome !

(Série en 3 tomes de 80 pages – Daniel Maghen)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.