LES MENTORS 1. Ana (Zidrou/Porcel)

BD. 20 ans. Cela fait 20 ans qu’Ana cherche la trace de son bébé nuit et jour. Tout le monde la prend pour une folle avec tout ce matériel informatique acheté à prix d’or pour être au courant du moindre rapt de nourrisson de part le monde qui pourrait la mettre sur une piste…20 ans qu’un commando masqué a pénétré dans cette maternité de Barcelone, a tué infirmières et gynécologue avant de lui voler son bébé et de faire exploser le bâtiment…

Depuis le temps, Zidrou a dû utiliser tous les scénarios qu’il avait écrits d’avance (lorsqu’il s’était décidé à aussi écrire pour un public adulte) et qui patientaient gentiment dans ses tiroirs en attendant que des éditeurs lui fassent confiance. Car il en a sorti des one shots et des séries, chez Dargaud, Le Lombard ou Grand Angle, ces dernières années. Pourtant, l’inspiration ne semble pas se tarir. Alors qu’il continue à plancher (avec le talentueux Homs au dessin) sur Shi, qui connaît un beau succès d’ailleurs, il collabore, en effet, de nouveau, avec Porcel (ensemble, ils ont signé un excellent récit, Les Folies Bergères et un autre, Le Chevalier Brayard, plus léger, dans tous les sens du terme) sur Les Mentors. Un diptyque dont l’entrée en matière est diaboliquement efficace. Une première scène, très accrocheuse, qui sonne le lecteur, un commando masqué mystérieux qui vole des bébés un peu partout à travers le monde, une intrigue secondaire (Joye, une escort girl qui a décidé de fausser compagnie, un peu violemment, à son mac, croise le chemin d’Ana…) qui tient la route : difficile de ne pas être happé par ce tome d’ouverture parfaitement mis en images par Porcel (trait élégant très fluide et couleurs lumineuses, typiquement espagnoles, qui contrastent avec la noirceur du propos) ! Vivement la suite !

(Diptyque, 48 pages – Grand Angle)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.