CONQUETES 3. Decornum (Jarry/Créty)

BD. Si vous avez lu les chroniques des 2 premiers volumes, vous commencez à connaître le principe de Conquêtes : une colonie terrienne obligée de trouver une nouvelle planète (la planète bleue est devenue invivable à force d’avoir pillé ses ressources et de l’avoir polluée…) pour s’établir et survivre. Dans ce tome 3, ce sont les japonais qui sont en quête de cette terre promise, qu’ils pensent d’ailleurs avoir trouvée avec Decornum, une planète à l’air respirable et à la faune et flore assez proches de ce que l’on connaît sur Terre. A vrai dire, Decornum n’a qu’un inconvénient : ses habitants. Pas les serfs, peuple pacifique et accueillant qui représentent 99% des autochtones. Mais les Dominants, qui les ont réduits en esclavage et règnent en maîtres sur la planète, dont ils tirent leur force mystérieuse. Et bien sûr ils ne sont pas vraiment prêts à abandonner la terre que la déesse Toxoë leur a confiée…

Si la série avait bien débuté avec Islandia et Deleuvenn, ce troisième récit (très désabusé quant à l’Humanité) se montre clairement moins inspiré. Le scénario de Jarry, convenu, a du mal à s’affranchir du cahier des charges de Conquêtes et le dessin de Créty se montre parfois confus, notamment lors des scènes de combats. Bon, au final, Decornum n’est pas désagréable non plus mais ce tome 3 ne se lit cependant pas avec le même plaisir que ses prédécesseurs.

(Série en 5 volumes autonomes – 56 pages)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.