ENQUETE SUR EL COMANDANTE YANKEE (Jakupi)

LIVRE. Quand il a commencé à s’intéresser à William Morgan, El Comandante Yankee, Gani Jakupi ne se doutait pas qu’il passerait finalement 12 ans à travailler sur la révolution cubaine. 12 ans passés à lire livres et archives, à visionner interviews et documentaires et à aller à La Havane ou à Miami pour se rendre sur les lieux clés de la rébellion contre le dictateur Batista et pour rencontrer des acteurs encore vivants des événements. Des acteurs pour la plupart traînés dans la boue par le régime castriste et qualifiés de bandits dans les livres d’Histoire cubains, tout simplement parce qu’ils n’étaient pas d’accord avec les dérives des frères Castro et Ernesto Guevara à leur arrivée au pouvoir et les purges effectuées dans l’armée et les travées du pouvoir pour faire place net pour les communistes. Des acteurs qui ont raconté leur version des faits à Gani Jakupi et qui lui ont confié documents et photos inédites (certaines sont justes incroyables !) pour rétablir la vérité déformée depuis tant d’années par la propagande communiste. Menoyo, Redondo, la veuve de Morgan, ses anciens gardes du corps et même le fils adoptif de Raul Castro ! : Jakupi les a tous rencontrés ou leur a parlé au téléphone, parfois à de nombreuses reprises pour certains, une fois leur confiance gagnée. Et a accumulé tellement de documents, d’anecdotes inédites et de témoignages qu’il lui fallait faire un second livre, prolongement de son roman graphique El Comandante Yankee (que l’on a déjà chroniqué dans ces colonnes) qui vient de paraître chez Aire Libre. Un livre tout aussi captivant, qui se lit comme un thriller, Jakupi y racontant l’avancée de son roman graphique, les difficultés rencontrées et ses découvertes concernant la révolution cubaine et ses acteurs. Au fur et et à mesure qu’il démêle, sous nos yeux écarquillés, les fils, complexes, des événements et des relations entre M-26 (l’organisation des frères Castro pour faire tomber la dictature de Batista), parti communiste, Directorio et Segundo Frente (du nom du second front ouvert par Eloy Menoyo, après celui des Castro, pour abattre le tyran, que Morgan rejoignit quelque temps après), les portraits de Morgan, Menoyo, Guevara, Fidel et Raul Castro apparaissent dans toute leur vérité. Car l’auteur a réussi à dégoter des anecdotes (toujours vérifiées!) assez incroyables sur ces personnages mythiques et l’Histoire en train de s’écrire, comme l’invasion de la baie des cochons ou la lettre envoyée par Huber Matos pour présenter sa démission à Fidel Castro. Une enquête édifiante et passionnante qui montre que les frères Castro étaient capables de tout, y compris d’envoyer leurs anciens alliés en prison ou de les tuer, pour arriver à leurs fins : s’installer, durablement, au pouvoir. Sincèrement, vous ne verrez plus la révolution cubaine de la même façon après l’avoir lue !

(Enquête, 304 pages – La Table Ronde/Aire Libre)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.