OISEAUX-TEMPÊTE « From Somewhere Invisible »

ALBUM. Quatrième album studio du groupe, « From Somewhere Invisible » voit le duo fondateur (Frédéric D. Oberland and Stéphane Pigneul) s’entourer de Mondkopf, Jean-Michel Pirès (Bruit Noir), Jessica Moss (Thee Silver Mont Zion), Radwan Ghazi Moumneh (Jerusalem In My Heart) et G.W.Sok (The Ex). Le line-up a de quoi attirer l’ouïe.

Les expérimentations du groupe créent ici de belles atmosphères, sombres et fournies, idéales pour la voix de l’ex-chanteur de The Ex. On se laisse compter ses histoires, embarqué par les influences multiples. On y retrouve les éléments habituels du groupe qui aime brouiller les pistes : kraut, post, free, ou même jazz… mais ici plus encore, les éléments se rencontrent pour former une musique qui touche, entre sentiment torturé et sérénité. On s’étonne de trouver des ressemblances entre G.W. Sok et Nick Cave, et de relier Oiseaux Tempête à la scène canadienne de Constellation.

Loin d’être élitiste, ce nouvel album sur le label belge avant-gardiste Sub Rosa se veut particulièrement envoutant. Parfait pour aborder l’automne.

 (Sub Rosa)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.