IDENTITES TROUBLES (Scoffoni/Rivière)

BD. Comme nous, vous avez bien aimé la trilogie de SF Exo (scénarisée par Frissen) parue chez Les Humanoïdes Associés et vous êtes impatients de lire un autre récit dessiné par Philippe Scoffoni ? Alors Identités Troubles est pour vous ! A condition que vous n’ayez pas lu Milo, trilogie sortie entre 2008 et 2011…Car si l’éditeur a changé le titre, Identités Troubles est tout simplement sa version intégrale qui sort cette fois en petit format !

Et pour sa première incursion (enfin, je crois…) dans la bande dessinée, Scoffoni démontrait déjà de belles choses, avec ce trait semi-réaliste très abouti et un travail sur les couleurs idoine. Le tout portant avec fluidité et efficacité le scénario convaincant de Benoit Rivière (que l’on n’a pourtant pas beaucoup revu par la suite…). Un polar d’anticipation dans le Los Angeles de 2030. Qui voit le criminagent Milo Deckman mener l’investigation sur la mort d’une femme, tuée d’une balle en pleine rue. Une enquête qui se complique très vite quand le scan du médecin légiste révèle que l’œil droit de la femme appartient à Flora Nesbit, épouse d’un chercheur universitaire en chimie tandis que son œil gauche appartient à Amélie Cinil, épouse d’un chirurgien dentiste…D’autant que la présence de Deckman dans l’entourage de Nesbit semble déranger pas mal de monde : à commencer par les stupagents Lawson et Garcia qui surveillent Nesbit mais aussi Burry et Archer, mystérieux agents qui travaillent dans l’ombre…

Un bon récit, qui croise habilement narcotrafic du futur, chirurgie esthétique et histoire d’amour et brouille les frontières entre réalité et imaginaire pour tenir le lecteur, qui va de surprise en surprise, en haleine jusqu’au bout.

(Intégrale, 144 pages – Les Humanoïdes Associés)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.