LES 5 TERRES Tome 2. Quelqu’un de vivant (Lewelyn/Lereculey)

BD. Le roi Cyrus est mort, emportant avec lui, dans son dernier souffle, sa fille, qu’il a poignardée pour éviter qu’elle ne mette son plan à exécution : sa marier en cachette avec le fils de Rinzhem Kheram, le roi d’Arnor, pour rapprocher les 2 grandes familles et éviter la guerre dans laquelle son cousin Hirus, choisi par Cyrus pour devenir son successeur, ne va pas manquer de se lancer pour asseoir son autorité…Sa sœur Astrélia aimerait pouvoir vivre ce double deuil paisiblement mais elle a d’autres soucis à gérer : elle est enceinte, d’un membre de la garde royale, un lion…Quant à This, il a réussi à se faire enrôler dans la garde en se faisant passer pour le fils d’un héros de la bataille de Dakhenor…

Différentes familles, puissantes, qui se disputent un royaume, les 5 terres, et au sein de chaque famille complots, vengeances, amours et soif de pouvoir. Ca vous rappelle quelque chose ? Mais oui : Game Of Thrones, série à laquelle on pense régulièrement à la lecture de Les 5 terres et ses personnages à tête d’animaux ! Sans que cela ne nuise au récit, très rythmé, dont le premier cycle a démarré sur les chapeaux de roue avec ces 2 premiers tomes peu avares en moments forts : mort d’un roi, enfanticide, intronisation du nouveau roi, grossesse cachée de la nièce du nouveau roi tigre…Et encore on ne parle là que de l’intrigue principal. Car les scénaristes ne se focalisent pas, dans ce premier cycle (Les 5 terres est partie pour être une série au long cours, si le succès est au rendez-vous…), uniquement sur l’histoire, pleine de secrets, de trahisons et de désir de vengeance, de la famille des tigres Magnéon mais développent aussi, au contraire, des intrigues secondaires (avec le jeune This, le mercenaire Kiril ou l’histoire d’amour interdite entre Eren et Keona) pleines d’intérêt amenées à pendre de l’importance dans les tomes à venir.

De la très belle ouvrage, superbement dessinée, par Lereculey (pour les crayonnés), Lucyd (qui a réalisé l’encrage) et Martinos (aux couleurs) qui donnent vie à cet univers avec brio. Et comme il y a toute une équipe derrière le projet (aux noms déjà cités, il faut ajouter Didier Poli, en charge de la direction artistique et pas moins de 3 scénaristes qui se cachent derrière le pseudonyme Lewelyn : Andoryss, Chauvel et Wong), il ne faudra pas attendre longtemps avant de connaître la suite de cette histoire captivante, le tome 3 étant en effet prévu pour avril et le 4 pour septembre !

(Série au long cours, cycle 1 en 6 tomes, 56 pages pour ce tome 2 – Delcourt)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.