BOTS Tome 3 (Ducoudray/Baker)

BD. War-hol et Rip-R ont pu sortir de Ryk-er, pénitencier ultra-violent, grâce à un groupe d’androïdes résistants restés fidèles aux humains. Mais alors que le béh-béh, parce qu’il est l’élu, est vénéré dés son arrivée dans leur communauté, les 2 robots sont, quant à eux, mis sur la touche, cantonnés à des tâches répétitives sans intérêt. Heureusement pour eux, rapidement, le béh-béh s’ennuie et a besoin de ceux qui se sont occupés de lui jusque là. Sa « gardienne » décide donc de confier une mission à War-hol et Rip-R : l’aider à entrer dans l’usine secrète pour relancer la production d’humains grâce au bébé pour qu’il ait de futurs compagnons de jeu…

L’anniversaire de Kim Jong-Il, La faute aux chinois, Békame : chaque récit d’Aurélien Ducoudray est une bonne surprise. Et la trilogie Bots ne va pas nous contredire : c’est même probablement son œuvre la plus inspirée jusqu’ici. Il faut dire que ce récit d’aventure a tout pour plaire : un scénario intelligent qui ne cesse de surprendre (dans ce tome 3 nous avons par exemple droit à un gros clin d’œil aux films de morts-vivants des années 80, avec les zombots), un humour omniprésent (avec beaucoup de références, décalées, à des films, livres ou acteurs des années 80-90 -Ducoudray est né en 1973…- et des jeux de mots ravageurs) et un côté critique vis-à-vis de l’Homme et de notre société qui nous plaît bien. Car s’il imagine ici (parfaitement épaulé par un Steve Baker très inspiré qui met en scène cet univers avec beaucoup de verve) un monde où les robots ont anéanti les humains (à part quelques échantillons oubliés…) pour se préserver de l’obsolescence programmée qu’ils avaient mis en place, c’est bien de nous, les Hommes, dont Ducoudray nous parle ici à travers ces robots qui, une fois leur mission d’anéantissement terminée, sont paradoxalement tombés dans les mêmes travers que nous : haine, soif de pouvoir, guerres, dictature, censure, propagande…Un vrai régal que cette trilogie !

(Trilogie, 96 pages pour ce tome 3 – Ankama)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.