VvvV « the wreck »

ALBUM. Deuxième album pour ce duo bordelais, et le propos se précise. Si les claviers analogiques sont toujours aussi bien maîtrisés par ces anciens rockeurs, leur new-wave / electro-pop se concentre sur son aspect le plus accessible, mais pas le moins sombre ni le moins intéressant. Une alchimie mainte fois démontrée par Depeche Mode par

LA PEAU DE L’OURS (Zidrou/Oriol)

BD. Malgré son titre et sa couverture très ressemblante (même si, cette fois, le lecteur se trouve de l’autre côté, le bon, du revolver), ce nouveau récit du duo Zidrou/Oriol (les 2 hommes sont toujours inspirés lorsqu’ils se retrouvent) n’est pas la suite de La peau de l’ours. Mais il lui fait cependant écho, notamment

LES METAMORPHOSES 1858 (Ferret/Durand)

BD. Alors qu’Aristote les croit morts sur l’île de Colom, tués par les monstres créés par Del Aguila, Joseph et Costantenus se rendent dans la clinique de ce dernier où ils découvrent comment la folie de celui-ci a été manipulée par l’Architecte, qui l’a obligé à continuer ses expérimentations sur des humains pour pouvoir garder

CUNTS s/t

ALBUM. Insulte en guise de nom de groupe, pochette anticléricale super explicite et provocante, doigt d’honneur sur les photos promo : Cunts ne fait pas vraiment dans la subtilité. Mais ça a le mérite d’annoncer la couleur. On sait en effet clairement où on met les pieds, enfin les oreilles : dans du punk-hardcore noise (quasiment) sans

PLANETA EXTRA (Agrimbau/Ippoliti)

BD. 2098. La Terre est complètement polluée et les réserves d’eau potable totalement taries. Ceux qui peuvent payer sont déjà partis dans l’espace, sur Luna Europa, les autres, issus des classes défavorisées, tentent de s’en sortir sur la planète qui n’est plus bleue. C’est le cas de Kiké, père de famille bodybuildé maintenant bedonnant qui

« Conde Digital », premier extrait du futur EP du rappeur transgenre Chris Conde.

EXCLU. Le nouvel EP du rappeur queer-punk continue de fouttre des mandales dans la fourmilière. Plus bruyant que son précédent album « Growing up Gray », Chris Conde continue de se battre pour l’acceptation de soi, côté sombre compris. Les amateurs de Moodie Black, pionner du Noise Rap, seront d’ailleurs heureux de retrouver Kdeath, autre rappeur transgenre,