NOBODY Saison 2 Episode 1. L’Agneau (de Metter)

BD. En plein après-midi, la voiture de Strozzi est percutée au beau milieu de Rome par une estafette grise. La garde du corps qu’il avait embauchée est tuée et sa petite-fille Gloria kidnappée…Un enlèvement qui a probablement un lien avec l’enquête que le papa de l’adolescente, le juge Agnello, est en train de mener. Une enquête sensible car très politique…

Christian de Metter nous avait confié, lors de l’interview que l’on avait réalisée il y a un peu plus d’un an, qu’il avait des idées en stock pour une saison 2 voire même une saison 3 de Nobody. Il n’avait pas menti ! Et on peut vous dire que L’Agneau est du même tonneau que la première saison : noir et diablement efficace ! Un tome d’ouverture tout simplement parfait, qui nous plonge sans préambule dans cette période violente et sordide de terrorisme politique que l’Italie connut dans les années 80 et que l’on appelle souvent communément « les années de plomb ». Policiers corrompus, chantage, voyous payés pour réaliser la sale besogne, juges menacés, exécutions sommaires : voilà les ingrédients que l’on retrouve donc dans cette saison 2 avec, en prime, la petite touche personnelle du chef de Metter : un petit grain de sable qui va venir perturber (jusqu’à l’enrayer ? Ca, ce sont les tomes 2 et 3 qui nous le diront…) le plan que les commanditaires (ceux qui sont derrière les masques ne sont que des pions, des exécutants…) voulaient parfait.

Un scénario une nouvelle fois aux petits oignons (les quelques indices disséminés par l’auteur laissent augurer quelques surprises quant aux fameux commanditaires…), tendu, à la mécanique narrative parfaitement huilée et magnifiquement mis en images par de Metter dont le travail graphique (notamment ce mélange d’ombres charbonneuses omniprésentes et de couleurs blafardes) particulièrement sombre nous prend ici littéralement à la gorge. Bienvenus dans les années de plomb !

(Saison 2 en 3 tomes , 96 pages pour cet épisode 1 – Noctambule)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.