SWAN 2. Le chanteur espagnol (Néjib)

BD. « L’Art, mademoiselle, l’Art véritable est une affaire d’hommes » ! Malgré son don et sa détermination, Swan a bien compris qu’il lui faudrait ruser afin d’arriver à ses fins ! Alors, elle décide de se couper les cheveux courts et de se présenter au concours d’entrée des Beaux-Arts habillé en garçon…Mais son talent et les compliments que lui fait régulièrement Cabanel, leur professeur, attirent rapidement la jalousie de ses camarades de promo…Quant à son frère Scottie qui déprimait depuis la disparition de Roqueplan, il revit depuis qu’il l’a revu. Il décide donc d’aller s’installer chez lui dans la forêt de Fontainebleau…

Quel bonheur de retrouver Swan et de replonger, à ses côtés, dans la vie artistique parisienne du XIXe siècle. De croiser Manet, amoureux de la jeune américaine et attiré par de nouvelles formes picturales mais qui doit composer avec l’académisme des salons et des concours de son temps pour être reconnu ; Monet qui débarque à Paris pour devenir peintre mais qui doit repartir au Havre car l’armée le convoque pour le service militaire ; Degas qui creuse son sillon à l’écart des grandes institutions et va assister aux répétitions de ballerines pour trouver l’inspiration ou encore Cabanel, Courbet, Ingres ou Baudelaire…

Une série féministe vraiment passionnante, menée de main de maître par Néjib et son trait jeté, juste et vrai, rehaussé de quelques aplats de couleurs, différentes suivant les scènes, qui nous montre, à travers ses personnages, à quel point il était compliqué de faire bouger les lignes, qu’elles soient artistiques, sociales ou sexuelles, à l’époque. On aime beaucoup !

(Série, 160 pages pour ce tome 2 – Gallimard BD)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.