NURSERY eugenia

ALBUM On parle beaucoup de post-punk ces derniers temps. Mais si Nursery peut se rattacher à ce style, c’est sur son versant ensoleillé, bordélique, et dansant, celui ouvert par Gang of Four ou PIL, puis remis à la mode plus récemment par Liars ou The Rapture. Car ce trio nantais aime les vocaux haut perchés, les guitares stridentes, et les refrains entrainants. Pas si étonnant qu’ils citent d’ailleurs Jay Reatard dans leur bio, tant leur amour du catchy poppy noisy semble partagé (le plus direct « Skyline »). Mais Nursery garde des racines noise qu’on voit ressurgir de temps à autres (comme chez Liars). On navigue ainsi entre ces univers, en se faisant plus ou moins à la voix aigüe… quand au milieu de l’album, « Cut » vient, sans prévenir, marcher sur les plats de bande des Pixies (comme « Empty Heaven ») avant de finir en pugilat… Nursery semble donc surtout se faire plaisir, sans se donner de limites, quitte à faire quelques sorties de route peu contrôlées. Mais on apprécie de s’amuser avec eux, même si parfois le chant nous crispe un peu, vous l’aurez compris.

(Kythibong)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.