CONFINE#17 : Viktor, Buddy records (Val de Marne, Fr)

[Journal de Confinement] Aujourd’hui nous retrouvons un activiste de la scène indé parisienne, co-gérant du label Buddy Records, et grand spécialiste de la scène australienne sur laquelle il est incollable. Viktor passe son temps à découvrir de nouveaux talents inconnus à travers le monde ; il enchaine les compilations de groupes obscurs, les orgas de concerts de groupes australiens, et plus récemment il découvre la vie de jeune papa. Alors Viktor, tu le vis comment ce congé parental confiné ?

[épisode#17] Viktor gère le label BUDDY RECORDS et organise des concerts sur Paris.

1. Tu es où en ce moment ?

Banlieue Val de Marne, 2e étage gauche

2. Comment tu t’occupes pendant le confinement ?

Un peu de télétravail depuis que ce bon vieux Mimich pense que les Assistants d’Éducation se touchent la nouille en étant grassement payés ! Plus sérieusement avec les maigres moyens qui nous sont alloués on file un coup de main aux ami(e) profs dans le suivi des élèves dits « décrocheurs » et l’accompagnement des familles.

Le bon côté de cette quarantaine, c’est de pouvoir faire connaissance et nous occuper de notre fiston qui a presque 2 mois, découvrir le sommeil fractionné et les siestes en journées. Essayer aussi de trouver un rythme qui permette de ne léser personne… du bonheur en somme. Merci à ce cher Covid-19 pour ce congé paternité quasi aussi long que chez nos voisins Scandinaves.

Prendre le temps de redécouvrir son espace de vie, ranger ses disques, cassettes et cds dans l’ordre suivant « genres et ordre alphabétique » sauf pour l’Australie et la Nouvelle -Zélande qui sont à part. Ce qui permet de redécouvrir des pépites et de les partager aux potes en faisant des mixtapes pour des blogs de copains.

S’occuper du report des dates prévues avec le label ( Très triste de ne pas voir Low Life cet été… ce n’est que partie remise…) et échanger avec les labels, orgas et salles ami(es) afin de voir si on peut s’aider mutuellement.

Nous espérons que la date avec Bench Press puisse se faire en Juillet, affaire à suivre… Réfléchir à nos prochaines sorties et sur comment vont s’articuler les 5 ans du label cette année.

Apprendre à cuisiner ( il n’est jamais trop tard), lire aussi tous les jours ! Essayer quelques instants de « s’ennuyer » aussi c’est important !

3. Quel est ton (ou tes) disque.s doudou pendant cette période étrange ?

Compliqué de répondre, je dirais que ces temps ci  sur la platine tourne : du Brainbombs, Exek et l’anthologie des Clean.

Mais aussi en jouant au « promeneur du net » : Des claques allemandes de chez Flennen [>] (Liiek, compile vol 8, Mellie) , les trucs de l’Allée des Cosmonautes à Berlin (Benzin, Gilb, Pigeon, Dee Bee Rich…) que du bon punk qui tâche.

Les nouveautés Australiennes telles que : « G2G , Low Life, Kitchen’s Floor, Prefect, Star Slushy »…

Des choses plus mentales comme : « Terry Riley, Ellen Fullmann, Jon Gibson, Alice Coltrane » et d’autres artistes qui paraissent chez Superior Viaduct [>] qui est de loin un des labels ricain le plus intéressant selon moi. 

Et les sélections diverses et variées (Raw Journey, Section 26, J’écoute Sardou dans le Noir, Mourir Bête, Dynamite Hemorrhage). Ça va on ne manque pas de musique 

4. Comment tu vois l’après (personnel / groupe / société) ?

L’après en général va être compliqué pour tout/es les précaires, il va falloir ne rien lâcher, puis que l’on voit d’ores et déjà que leur petite mécanique immonde veut reprendre le dessus, on va donc peut être voir fleurir de nouvelles idées, projets collectifs, luttes avec les moyens que nous aurons à notre disposition. Se bouger un peu plus au niveau local aussi, a l’échelle d’un quartier, d’une ville on peut imaginer tout un tas de choses, sur tout un tas de sujets qui font que les gens s’organisent, proposent et font ensemble.

Personnellement, essayer de m’impliquer plus dans des causes / luttes qui me paraissent importantes, tenter aussi de faire en sorte que notre gosse soit heureux et épanoui, si ça doit passer par moins d’heures au boulot tant mieux ! on fera comme toujours avec les moyens du bord …

Continuer aussi de faire vivre le label (concerts, sorties, projets en tout genre) s’associer davantage avec d’autres personnes et collectifs pour mutualiser et faire vivre ce qui nous tient à cœur !

https://buddyrecords.bandcamp.com/

Prochain épisode >>> Arnaud Fournier, Hint / La Phaze (Angers, Fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.