CONFINES#27 : Catalogue (Marseille, Fr.)

[Journal de Confinement] Aujourd’hui, nous accueillons le groupe marseillais Catalogue, composé d’Emma, Erik et Raph. Le trio a sorti deux albums mélangeant rock noisy et post-punk. Des personnes adorables, investis depuis longtemps dans la scène indé. Avec eux, nous parlons de procrastination et de tournée annulée. Alors, pas trop angoissés ? Comment ça se passe le confinement à Marseille ?

[épisode#27] CATALOGUE est un trio noisy post-punk marseillais.

1. Vous êtes où en ce moment ?

Nous sommes dans nos appartements marseillais, situés dans un rayon de 200 mètres les uns des autres… D’où quelques répètes confinées.

2. Comment vous vous occupez pendant le confinement ?

Un peu de télétravail, de la musique, de longues nuits (avec des rêves), des films, de la lecture, de la cuisine. Le tout est quand même enrobé de pas mal de procrastination et de « vire-vire ». État d’indécision prononcé avec des questionnements sans réponses, voire angoissants et auxquels on peut apporter des réponses apocalyptiques.

3. Quels sont vos disques doudou pendant cette période étrange ?

Emma : rien à part de vieux disques archis connus.
Eric : EXEK et Roland S Howard – teenage snuff film
Raph : Miranda de Mickael Myman, melodies echo Chamber, halo maud

4. Comment tu vois l’après (personnel / groupe / société) ?

Sur le plan personnel, on s’est dit qu’on serait les mêmes. Bien sûr archi content de revoir du monde, de pouvoir re-croiser amis et connaissances dans les lieux de la ville. Pour le groupe, envie de rejouer et de repartir en tournée. On a annulé une tournée en Allemagne et notre voyage en Australie est dead… Pour la société, envie qu’on ne recommence pas comme avant, en un mot que des têtes tombent et que les consciences se réveillent pour que ce chaos n’aboutisse pas sur du pire. Qu’on arrive à se sortir du cocon de fatalisme et d’impuissance dans lequel nous sommes. Ce qui renvoie au point 2 de notre contribution.

Prochain épisode >>> Fabrice, Frustration (Paris, Fr.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.