CONFINEE#39 : Mia Clarke, Electrelane (Eastbourne, UK)

[Journal de Confinement] Voilà, Mia Clarke est la dernière invitée de la série. Elle est la guitariste du groupe Electrelane, dont le dernier album (« No Shout No Call », 2007) est un chef d’œuvre. Le groupe s’est séparé, mais pendant le confinement, elles ont annoncé répondre aux questions des fans du monde entier lors d’un week-end (organisé comme une tournée). Et voilà Emma, Mia, Verity et Ros, chacune derrière leur webcam à répondre en tant qu’Electrelane. L’occasion était trop belle pour finir ce journal de Confinement avec une petite note d’espoir… je me vois à rêver d’un retour du groupe. Du coup j’ai pris contact avec Mia (celle qui a aussi joué avec Andy Moore de The Ex) pour qu’elle nous raconte son confinement. Alors Mia, vous allez repartir en tournée après tout ce merdier ?

[épisode#39] Mia Clarke jouait dans Electrelane.

1. Tu es où en ce moment ?

Je suis à Eastbourne, au Royaume-Uni. J’ai récemment déménagé ici après avoir vécu à Chicago pendant 14 ans. J’ai gardé mon appartement aux États-Unis et je prévois de vivre entre les deux endroits.

2. Comment tu t’occupes pendant le confinement ? Un conseil ?

La première chose qui atténue mon anxiété est de vivre si près de la mer et de la campagne anglaise. C’est un paysage qui m’a tellement manqué au cours des 14 dernières années, et chaque instant que j’y passe me remplit le cœur et m’aide à me sentir beaucoup plus calme. Je prends très au sérieux mon heure extérieure quotidienne. Je mets un disque et marche de ma maison aux falaises de craie blanche de Beachy Head, puis je retourne en arrière. C’est un rituel très ancré.
Pour ceux qui ne sont pas des travailleurs essentiels et qui sont actuellement en quarantaine, mon conseil est de trouver un plaisir profond dans les petites choses de tous les jours. Redécouvrez-les. Faites les corvées lentement à dessein, que ce soit la cuisson, la lessive ou le nettoyage. Lisez. Faites attention à tout, aussi petit soit-il.

3. Quel est ton ou tes disques doudou pendant cette période étrange ?

J’écoute de la nouvelle musique de Porridge Radio, Torres, Girl Band, Gong Gong Gong, Wild Nothing, Hauschka, Fiona Apple, Annie Hart et Nilufer Yanya. Je lis aussi des livres et regarde des documentaires sur l’histoire du hip-hop (‘Hip-Hop Evolution’ sur Netflix est tellement bon), donc j’écoute beaucoup de Big L, Wu-Tang Clan, early Nas, Mos Def.

4. Comment tu vois l’après (personnel / groupe / société) ?

Je trouve cela très difficile à répondre. J’ai une idée de l’impact personnel que la pandémie a sur ma famille – ma start-up, Nyssa, a été affectée ; Le visa de mon mari au Royaume-Uni a été reporté et il est actuellement au chômage car il est ingénieur du son et il n’y a évidemment pas de spectacles en ce moment. J’ai beaucoup de difficultés personnelles, même si je suis extrêmement reconnaissant que mes proches aillent bien, et soient tous en bonne santé. Quant à la façon dont les conséquences affecteront la société… c’est une grande inconnue. La seule chose que je ressens avec certitude est que la vie ne reviendra pas simplement à la normale. Nous recalibrerons collectivement de nouvelles façons d’être, de vivre et de travailler.

5. J’ai une dernière question spécialement pour toi : Vous êtes revenues en tant que groupe pour parler en direct avec vos fans dimanche dernier. Qu’est-ce qui vous a poussées à vous réunir de nouveau ? Pensez-vous que vous allez relancer le groupe et repartir en tournée ?

Eh bien, je ne dirais pas nécessairement que c’est un retour… mais ça a été merveilleux de se reconnecter en tant que groupe, bien que nous soyons tous restés amis depuis que nous sommes partis en pause. Le Q+A était une chose très spontanée… nous discutions de la façon dont nous pourrions répondre à tous les messages que nous recevons sur Facebook, auxquels nous n’avons pas bien répondu. Nous voulions faire quelque chose pour toutes les personnes qui ont été si gentilles et solidaires au fil des ans et c’était incroyablement émouvant de voir combien les gens s’intéresse encore au groupe. Nous avons toutes été touchées et nous avons adoré le faire. Nous ne prévoyons pas de tournée pour le moment, mais nous commençons à partager des idées de nouvelles musiques… alors, nous verrons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.