WIRE 10:20

ALBUM. Clarifions les choses d’emblée : 10:20 n’est pas à proprement parler un nouvel album de Wire. En fait, il s’agit d’une compilation de divers enregistrements qui devait sortir pour le Record Store Day, passé malheureusement à la trappe cette année à cause du Covid-19… Du coup, le groupe a décidé de le sortir maintenant malgré tout. On y trouve 3 types de morceaux. Les premiers, au nombre de 4, sont des morceaux qui avaient été enregistrés lors des sessions de Red Barked Tree en 2010. Parmi eux, on trouve Boiling Boy, que le groupe joue très souvent en concert. Ensuite viennent les vieux morceaux retravaillés et réenregistrés récemment (une chose que Wire aime faire…) car ne satisfaisant pas totalement les musiciens. Ils sont au nombre de deux : Over Their’s, qui date de l’album The Ideal Copy (sorti en 1987) et Small Black Reptile, paru à l’origine sur Manscape, en 1990. Enfin, les 2 derniers sont un titre devenu rare (enregistré en 2000 lors de la reformation du groupe) pour The Art of Persistence qui était sorti, à l’origine, sur l’EP The Third Day, aujourd’hui introuvable et un inédit, pour Wolf Collides, enregistré lors des sessions de Silver/Lead sorti en 2017 mais qui n’avait pas été gardé pour l’album. Des morceaux complètement dans la lignée de ce que le groupe propose depuis sa reformation, entre post-punk des débuts et penchants plus pop. On y trouve quelques titres qui valent vraiment le détour, comme l’excellent Underwater Experiences qui rappelle Cabaret Voltaire, le mélancolique The Art of Persistence et son riff de guitare inspiré ou encore Over Their’s, long de presque 9 minutes. Rien que pour eux on peut se procurer 10:20 qui s’avère, bizarrement, presque plus homogène que les 2 ou 3 véritables albums précédents !

(Pink Flag/Differ-ant)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.