LE PEINTRE HORS-LA-LOI (Duchazeau)

BD. Paris, 1793. Louis XVI vient d’être condamné à mort et la folie s’est emparée de la France, plongeant le pays dans la guerre civile. Lazare Bruandet est anarchiste et révolutionnaire mais regarde tout cela de loin. Car rien n’est plus important que peindre. Essayer de capturer la beauté qui se dissimule dans la nature et les femmes. C’est ce qu’il fait, par exemple, après avoir fait l’amour à sa maîtresse : il fait son portrait. Mais un jour qu’il sort d’une taverne un peu trop aviné, il surprend sa femme avec un homme. Ivre de jalousie, il la suit jusqu’à leur appartement et la passe par la fenêtre. Il a tout juste le temps de prendre son matériel avant de demander à son ami Bertaux de le cacher dans sa charrette pour le sortir de la capitale…

Quel plaisir de retrouver Frantz Duchazeau ! D’autant que cela faisait quelque temps qu’on ne l’avait pas lu. Après une période de noir et blanc (Le Rêve de Météor Slim, Lomax ou encore Les vaincus, tous excellents) qui a lancé sa carrière en solo, il est revenu aux couleurs et au grand format avec Mozart à Paris, paru en 2018. Il poursuit dans cette veine avec Le Peintre hors-la-loi, le portrait d’un peintre rebelle, fort en gueule et fine lame…Un homme complexe, rempli de contradictions, hanté par les fantômes de son passé (sa mère a été violée et tuée sous ses yeux alors qu’il était encore enfant), qu’il combat à coups de d’eau de vie et de pinceaux, plaçant son Art au-dessus de tout. Et surtout des salons ! Car s’il peint, ce n’est pas pour la postérité mais pour le plaisir de l’instant. Un personnage haut en couleurs, insaisissable, dont Duchazeau brosse le portrait avec flamboyance et justesse, d’un trait particulièrement dynamique et vivant, qui n’est pas sans rappeler le travail des Blain ou autre Blutch, tout en devisant sur l’Art et la révolution. Une grande réussite !

(Récit complet, 96 pages – Casterman)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.