LE MASQUE DE FUDO 4. Chair (Tenuta)

BD. Les noces du Shogun Toteku Fujiwara avec la princesse Akemi sont maintenant imminentes. La vengeance de Shinnosuke, ou devrait-on peut-être dire Nobu Fudo, aussi. Bientôt, la gorge de la mariée sera à portée de sabre et le Shogun, responsable de la mort de sa sœur Mikiko, connaîtra à son tour le chagrin, baignant dans le sang de sa promise. Kaida a beau venir lui rendre visite une dernière fois, pour convaincre Fudo de ne pas oublier totalement Shinnozuke, rien n’y fera: il n’a pas fait tout ce chemin et semé tant de morts derrière lui pour rien…

L’heure de la conclusion a sonné pour Le masque de Fudo, série spin off de La Légende des nuées écarlates qui éclaire le passé de l’un de ses protagonistes : Fudo, le général impitoyable de la Shogunaï. Et elle est sanglante…et étonnante ! Car Tenuta rassemble dans Chair toutes les pièces de ce puzzle puisant dans les légendes (kamis, tengus, izunas ou autres cultes oubliés sont omniprésents) et l’Histoire japonaises pour former un tableau visuellement magnifique (son travail graphique, un dessin au pinceau qui a la finesse des estampes japonaises, est tout simplement sublime) qui n’aura dévoilé tous ses mystères qu’au tout dernier moment. Et on n’exagère pas car l’épilogue lui-même comporte un rebondissement d’envergure totalement inattendu mais qui donne pourtant tout son sens à l’ensemble du récit. Un coup de maître qui clôt parfaitement une série réussie à tous points de vue. Graphiquement épatante, on l’a dit, narration complexe (chaque tome comporte un flash-back éclairant un aspect important de l’intrigue; dans ce tome 4, c’est ainsi la naissance puis la disparition d’Hiruko, le Dieu sangsue, qui est évoquée) mais totalement maîtrisée, personnages mystérieux et ambivalents qui ont de l’épaisseur : difficile de résister à ce récit d’amour et de vengeance envoûtant qui explore un peu plus l’univers de Japon médiéval fantastique des Nuées écarlates !

(Série en 4 tomes de 48 pages – Les Humanoïdes Associés)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.