THE SHAOLIN COWBOY Volume 3. Le Jambon, le Bouddha et le Tourteau (Darrow)

BD. Le shaolin cowboy gît, inconscient, au sol, après le combat dantesque qu’il a mené contre la horde de zombies sortis tout droit de l’enfer. Grâce à son chi, sa force intérieure, il parvient tout de même à restaurer son axe, physique et spirituel et déjoue, dans la foulée, in extremis, les plans du gardien Huyu qui veut l’emmener, lui et son âme, en Enfer. Il embarque ensuite dans un pick up, direction Palinbush dans le Texis. Où le crabe royal le localise grâce à son satellite et lui envoie Hog Kong, un porc géant qui travaille pour lui et qui maîtrise le ninjutsu, un art de tuer cambodgien, pour lui régler son compte…

Après avoir réédité les 2 premiers volumes de la série, Futuropolis vient de sortir la conclusion, inédite en France!, de la trilogie de Geof Darrow. Un final en fanfare qui voit des vengeurs de tous poils, le crabe royal et un nouvel ennemi bien belliqueux, ce gros cochon de Kong, se donner rendez-vous dans la petite ville de Palinbush pour un dernier combat d’anthologie. Darrow s’en donne une nouvelle fois à cœur joie, mêlant palabres (si le volume 2 était quasiment muet, les personnages de ce volume 3, notamment Kong, sont aussi bavards que dans un film de Tarantino) et scènes de combat, chorégraphiées à la façon des films de sabre chinois, hyper spectaculaires (on aime les nouveaux nunchaku du shaolin cowboy…) que l’auteur nous fait vivre en long, en large et en travers, dans une Amérique accro aux armes à feu, aux portables (« Vas-y, cartonne-le j’vais avoir un paquet de vues grâce à toi ») et à la religion. Qui s’inquiète tout de même un peu de qui dirige le pays (« Je suis une loque…mais sans blague…Trump a été élu? », s’exclame la fiancée de crabe royal, une fois libérée de son emprise)…Une trilogie délirante, complètement inclassable, au dessin tout simplement éblouissant !

(Triptyque, 144 pages pour ce volume 3 – Futuropolis)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.