Après avoir été batteur des célèbres Fugazi, compositeurs de bande-son pour des reportages télévisés ou dernièrement bassiste des Garland of Hours, Brendan Canty se lance donc dans une nouvelle activité : la production d’une série de DVD basés sur un concept simple : réunir sur une journée, dans un lieu voué à être détruit rapidement, des groupes qui joueront un titre chacun live, avec pour seul public, l’équipe technique du DVD. Le but est de montrer un instantané de la scène musicale d’une ville, dans un lieu lui-même éphémère.

Et pour ce numéro 1, Brendan Canty ne s’est pas foutu de nous puisqu’il a invité ses amis de Washington DC à participer au projet. La différence avec vous, c’est que les amis du batteur de Fugazi se nomment The Evens (le projet de Ian McKaye/Fugazi et Amy Farina/Warmers), Weird War (les anciens Make-Up), Q and not U, French Toast (le groupe de James Canty/Make Up et Jerry Busher, le deuxième batteur de Fugazi sur leur dernière tournée européenne), Medications (les anciens Faraquet), Bob Mould (Hüsker Dü / Sugar), Ted Leo (ex-Chisel) ou Garland of Hours (le projet annexe de Brendan Canty justement)… Bref, du beau monde pour les amateurs de la scène musicale de Washington DC !
L’action a donc lieu dans une jolie petite maison vouée à être incendié par les pompiers. Chacun propose un titre, live, sans retouche. Q and not U ouvrent le bal avec une excellente prestation, comme à leur habitude. Certains pourront les critiquer, les traitants de poseurs, mais il faut avouer que les gars savent y faire. Sans doute l’un des meilleurs moments du DVD.
Medications nous proposent leur mathrock indie, comme nous avaient déjà habitué Faraquet. C’est plus sage, mais l’ensemble est agréable… il faudrait que je me penche sur leur disque pour mieux les connaître.
Je profite de ce petit film pour découvrir Garland of Hours le nouveau projet de Brendan Canty… et bien, je préfère ce que fait le monsieur derrière sa batterie dans Fugazi ! Il faut dire que ce groupe est basé sur les vocalises d’une demoiselle dont je ne supporte guère la voix ! Et, quitte à m’acharner, j’ai aussi beaucoup de mal avec son piano électrique. Bref, pas franchement convaincu.
Suit French Toast dont l’album qui vient de sortir chez Dischord m’avait assez plu. Malheureusement, pour le titre choisi ici (« insane »), le groupe opte pour une new-wave sans saveur en délaissant l’aspect rock de l’album. Clavier à l’honneur mais inspiration au vestiaire. Dommage, je m’attendais à mieux à l’écoute de l’album…
Heureusement, la prestation de Ted Leo (ex-Chisel) en solo (sans ses Pharmacists) remonte le niveau. Un ampli, une guitare, un micro, et le vieux routard nous livre un bon morceau de song-writing punk rock à sa manière (quasi anglaise).
On revient à des anciens de la communauté Dischord avec le nouveau groupe de Ian Svenonious (Nation of Ulysses / Make Up) : Weird War. Après le sixties des Make Up, Weird War s’oriente vers les 70’s. Ian ressemblerait presque à un vieux producteur camé et maniéré mais l’ensemble passe assez bien. Malheureusement, on est de plus en plus loin du niveau des merveilleux Nation of Ulysses, et peut-être même en dessous de celui des Make-Up.
Avant-derniers sur l’ordre de passage, The Evens se lancent. Ian Mackaye prend de plus en plus la pause du vieux papi aux souvenirs hardcore (les paroles), assis sur son tabouret, avec ses cheveux blancs qui commencent à apparaître de plus en plus sous le bonnet. Il joue l’un de leur tube : « mount pleasant isn’t ». La prestation n’a rien d’exceptionnelle, mais leur musique, sorte de ballade indie dépouillée et enfantine (revendiquée), passe bien. Maintenant, la vidéo n’a pas grand intérêt puisqu’il ne se passe pas grand chose.
Enfin, Bob Mould vient clore la journée en solo avec sa voix toujours aussi incroyable et sa douze cordes. Un moment d’orfèvre qui finit joliment ce DVD.
Comme vous l’aurez compris, cette vidéo n’a rien d’exceptionnel car cela n’est pas son but. Elle représente par contre parfaitement une réalité, un instantanée de la communauté de DC, un peu comme si vous y étiez, et que tout ce petit monde venait prendre le thé à la maison avant une petite répétition dans la cave. Et c’est l’atout de cette série qui devrait trouver son public sans trop de problème.
A noter un son plus que correct pour des sessions live, et une superbe partie photo avec les clichés de Jim Saah, responsable entre autres de beaucoup de portraits de groupes Dischord (dont Fugazi).

(trixie DVD/southern)

AU PROGRAMME : Q and not U,  The Evens, Medications, French Toast, Ted Leo, Bob Mould, Garland of Hours, Weird War