Les « Yokaï » sont des êtres imaginaires, pouvant avoir des formes humaines, de monstres, de bêtes ou d’objets, issus de la mythologie, des superstitions ou des légendes japonaises. Parlant souvent le langage humain et possédant des pouvoirs surnaturels, ils sont célèbres au pays du soleil levant où ils font étroitement partie de la vie locale. Mais ces « yokaï » n’existent pas en France, peut-être à cause de la religion chrétienne qui avait tendance à taxer de « diabolique » tout ce qui paraît inexplicable ou surnaturel. Qu’à cela ne tienne, Christophe Kourita, franco-japonais, a décidé de les importer chez nous et d’imaginer quelles formes ils pourraient prendre dans le terroir spécifique de nos régions.
Dans ce second tome, le professeur Lafayette, éminent yokaïologue, nous propose donc un nouveau tour de France de ces « yokaï ». On ira cette fois, par exemple, dans le Périgord à la rencontre des Criquets Croquants, défenseurs de la solidarité paysanne héritée du XVIIe siècle, au Pays Basque faire la connaissance de l’Aigle Noir, toujours prompt à prendre la défense des contrebandiers contre les gendarmes, dans le Var, où sévit le Feu Furieux, secret terrible des pyromanes ou encore dans la capitale où Karl l’Ensorceleur profite du désir de beauté de jeunes filles naïves pour subtiliser l’essence de leur jeunesse et rajeunir de quelques années…
Une suite toujours aussi inventive, surprenante et divertissante qui vaut aussi pour les morales de ses histoires. Car les facétieux « Yokaï » ne manquent pas de punir brutes et vrais méchants ou de divulguer des secrets de vie à l’oreille de qui le mérite…

(BD – ankama)