Nouvelle coqueluche des fanzines mondiaux, ces Texans d’El Paso semblent avoir enfin trouvé la reconnaissance qu’ils cherchaient. Preuve en est cette signature chez Grand Royal, le label des Beastie Boys, cette distribution mondiale parfaitement assurée, et un carton aux Etats-Unis et en Angleterre. Pour ceux qui ne connaissent toujours pas, ATDI a conquis ses lettres de noblesse grâce à des shows électriques, nombreux et éprouvants, et un post-hardcore émotionnel, complexe et dévastateur. Et pour ce grand retour, tant attendu par les fans, le groupe continue dans sa lancée, en évoluant logiquement, sans réelle surprise. On pense toujours aux débuts de Fugazi (certaines lignes de chant et ce « je-ne-sais-quoi » émo), ou même à l’énergie des Beastie Boys, mais ATDI possèdent une réelle identité qui fait qu’on ne peut les confondre avec aucun autre groupe du style. Un espèce de mélange entre une tradition punk hardcore assez furieuse, une technique complexe (les guitares et le chant), et des recherches rythmiques et sonores originales. Le groupe s’ouvre d’ailleurs de plus en plus, s’essayant à de nombreuses nouveautés, pas toujours du meilleur goût, je vous l’accorde. On reprochera notamment des arrangements légèrement trop soignés, des effets parfois vulgaires, qui, au fur et à mesure des chansons, donnent un arrière-goût presque désagréable, sans trop savoir pourquoi. C’est un fait, on préférait tout de même la production plus directe de In/Casino/Out. Mis à part ces quelques faux pas que beaucoup risquent de ne pas supporter, cet album possède une bonne classe. Cette force qui arrive à donner un album riche, complexe et suffisamment intéressant pour un public pointilleux, sans pour autant oublier de vous maltraiter les tympans et vous faire sauter sur votre lit, comme un imbécile ! Et, pour finir, ATDI possède l’alchimie parfaite pour pondre des tubes à la pelle… Si vous êtes sensibles à leur musique (ce qui ne sera pas le cas de tout le monde, faites attention au phénomène de mode), vous risquez de plonger pour un bout de temps. Émotions et énergie garanties.

(CD 11 titres – Grand Royal)